La compagnie BRP a acheté certains actifs de l’entreprise de motos électriques Alta Motors qui a cessé ses activités l’an dernier.

BRP achète des brevets d’une moto électrique

La compagnie BRP de Valcourt a acquis certains actifs d’une entreprise de motos électriques qui a cessé ses activités l’an dernier.

Cette acquisition inclut certaines propriétés intellectuelles, brevets et quelques biens d’équipements de l’ancienne entreprise manufacturière et de design de motocyclettes entièrement électriques Alta Motors.

BRP marque ainsi son intérêt pour les nouvelles technologies et autres sources d’énergie dans l’industrie des sports motorisés, souligne-t-on dans un communiqué de presse.

Il s’agit pour BRP d’une occasion qui s’ajoute à ses efforts en matière de recherche et développement dans ce champ d’expertise en plein essor, ajoute-t-on. « BRP n’a aucun intérêt à reprendre les opérations de Alta Motors et se dégage de toute responsabilité financière. »

« Reconnue pour repousser les limites de l’innovation dans le but d’améliorer l’expérience de conduite, BRP est constamment à l’affût de la prochaine génération de solutions pour l’industrie des sports motorisés. »

BRP rappelle avoir déjà commercialisé des véhicules électriques « côte à côte » pendant plusieurs années. Le manufacturier a aussi créé des prototypes hybrides et électriques de véhicules Spyder de Can-Am et est actuellement impliqué dans le karting électrique avec Rotax.

Selon différentes sources, la start-up californienne spécialisée dans les motos électriques tout-terrain a mis fin à son aventure faite de capitaux et après un échec de collaboration avec Harley-Davidson.