Le 22 juin dernier, le père du poupon s’était rendu à la garderie de son enfant, afin de le ramener à la maison, mais a alors constaté qu’il avait laissé l'enfant dans la voiture en début de journée, plutôt que de le déposer à la garderie.

Bébé oublié dans une voiture à Montréal: pas d’accusation contre le père

Aucune accusation ne sera portée contre le père qui a fatalement oublié son bébé de six mois dans une voiture à Montréal en juin.

Le poupon avait été retrouvé mort dans le véhicule par son père.

À la lumière des informations reçues de la part du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), le procureur arrive à la conclusion qu’il n’y pas d’acte criminel en l’espèce, a confirmé mercredi le porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), Jean Pascal Boucher.

Selon les informations transmises par le SPVM le 22 juin dernier, le père du poupon s’était rendu à la garderie de son enfant, afin de le ramener à la maison.

Mais les employés de la garderie lui auraient signifié qu’ils n’avaient pas vu l’enfant de la journée.

Selon le SPVM, l’homme aurait alors constaté qu’il avait laissé son enfant dans la voiture en début de journée, plutôt que de le déposer à la garderie.

Des manoeuvres de réanimation ont été tentées sur le corps du bébé, mais celui-ci n’a pas pu être sauvé. Les parents ont subi un choc nerveux.

Le DPCP a indiqué mercredi que le père de l’enfant a été avisé de sa décision.

Autre cas similaire

Dans un autre cas d’enfant de moins d’un an oublié et retrouvé mort dans une voiture, cette fois-là en août 2016, à Saint-Jérôme, le DPCP avait pris une décision similaire: le père de famille, qui avait commis le fatal oubli, n’avait pas eu à faire face à des accusations criminelles. Le bébé avait été oublié dans sa voiture alors qu’il devait aller le mener à la garderie et y était resté toute la journée.