Les équipes Midget AAA doivent se préparer à une saison avec 250 spectateurs ou moins par match, la limite permise actuellement par la direction de la santé publique.
Les équipes Midget AAA doivent se préparer à une saison avec 250 spectateurs ou moins par match, la limite permise actuellement par la direction de la santé publique.

Aucune équipe Midget AAA ne serait en danger

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Aucune des 15 équipes de la Ligue de hockey Midget AAA du Québec ne serait en danger en raison de la pandémie de COVID-19. C’est du moins le point de vue recueilli par le président du circuit, Yanick Lévesque, qui a fait une tournée des organisations durant la saison estivale.

«J’ai fait le tour pour m’assurer que toutes nos équipes étaient correctes financièrement et elles le sont, il n’y a pas de problème avec personne. La ligue n’est pas non plus en danger», a assuré Lévesque, indiquant que la permission de tenir des camps et de précamps en août avait contribué à aider les équipes financièrement.

«Les jeunes s’inscrivent et participent à ces camps, ce qui est une source de revenus pour les équipes, comme l’assistance aux matchs et les commandites», poursuit le président, indiquant que le pourcentage de revenus provenant de ces trois sources varient d’une équipe à l’autre. 

«Pour une équipe comme (les Cantonniers de) Magog, qui attire jusqu’à 600 spectateurs en saison régulière et 1000 en séries, les billets vendus sont plus importants que pour les Lions du Lac Saint-Louis, par exemple, qui misent plutôt sur un plan de commandites très élaboré», fait-il remarquer.

250 partisans et moins

Les équipes doivent cependant se préparer à une saison avec 250 spectateurs ou moins par match, la limite permise actuellement par la direction de la santé publique. «Pour certaines formations, en raison de certaines particularités des arénas, c’est même moins que 250», explique M. Lévesque. Par exemple, le Blizzard du Séminaire Saint-François ne pourra admettre que 190 spectateurs par match au Complexe sportif de Saint-Augustin-de-Desmaures.

«Nous avons aussi mis en place plusieurs mesures afin de réduire les dépenses des équipes, notamment en élaborant un calendrier adapté pour diminuer le nombre de voyages vers l’extérieur», indique Yanick Lévesque en rappelant que le Challenge Midget AAA de Jonquière avait également été annulé très tôt pour aider les équipes financièrement.

«C’est plate, car c’est un beau tournoi, mais ça représente aussi des dépenses de 10 000 $ à 15 000 $ pour les équipes. Au moins, l’organisation de Jonquière ne perd rien, car on a aussi ajouté une année au contrat que nous avions avec eux pour le Challenge», précise-t-il. 

Encore du temps

Pour l’instant, les équipes Midget AAA fonctionnent toujours selon les règles de la phase 5 de la direction de la santé publique pour la reprise des sports d’équipe, à savoir des programmes doubles de trois périodes de dix minutes avec des formations réduites à dix joueurs de chaque côté comme durant le camp présaison.

«Contrairement au sport scolaire, le début de la saison régulière avec la phase 6, qui est le retour aux règles normales, n’est prévu que le 15 octobre. Bien sûr, ça nous compliquerait la vie si nous ne pouvions aller d’une région à l’autre, mais il ne faut pas paniquer. Nous avons encore du temps et le calendrier pourrait même s’étirer jusqu’à la fin mai 2021 si nécessaire», termine le président de la ligue.