Les citoyens d’Asbestos auront donc un mois pour se faire une idée sur le nouveau nom de leur ville.
Les citoyens d’Asbestos auront donc un mois pour se faire une idée sur le nouveau nom de leur ville.

Asbestos deviendra Apalone, Jeffrey, Phénix ou Trois-Lacs

Simon Roberge, Initiative de journalisme local
Simon Roberge, Initiative de journalisme local
La Tribune
L’attente est finalement terminée. La Ville d’Asbestos a dévoilé lundi devant ses citoyens les quatre noms retenus en vue du vote qui se tiendra du 14 au 18 octobre prochain. Il s’agit en ordre alphabétique de Apalone, Jeffrey, Phénix et Trois-Lacs.

Apalone représente la tortue molle à épine qui a déjà été observée dans la région. Elle est l’une des espèces les plus menacées du Québec. Le nom Jeffrey fait référence à William Henry Jeffrey, premier exploitant de la mine d’amiante. Originaire de Québec, il a élu domicile dans le canton de Cleveland au milieu des années 1860. La mine Jeffrey à Asbestos porte son nom.

À lire aussi: Asbestos dépose une demande pour voter sur le changement de nom

Le changement de nom sur pause à Asbestos

Le Phénix est un oiseau mythique doté d’une impressionnante longévité et possède la faculté de renaître de ses cendres. Les équipes sportives de l’école secondaire l’Escale portent ce nom. Finalement Trois-Lacs identifie le secteur nord-est de la ville d’Asbestos. Ce territoire correspond à l’ancienne municipalité de Trois-Lacs qui s’est regroupée avec Asbestos en 1999. Le lac à Asbestos se nomme les Trois-Lacs.

Tous les propriétaires et citoyens d’Asbestos âgés de 14 ans et plus auront la possibilité de voter du 14 au 18 octobre pour l’un de ces quatre noms.

Le mode de votation retenu est celui de type préférentiel. Les gens auront donc à classer les propositions de leur premier choix à leur quatrième choix. Si un nom n’obtient pas la majorité (50%+1) des voix au premier tour, le nom avec le moins de préférence sera éliminé et les deuxièmes préférences de ceux l’ayant choisi seront redistribués et ainsi de suite jusqu’à obtention de la majorité.
Cette annonce de la municipalité est bien entendu sujette à changement si une deuxième vague de la pandémie vient à déferler sur le Québec.

« Avec l’information dont on dispose aujourd’hui, c’est possible de le faire, souligne Hugues Grimard, maire d’Asbestos. Mais ça évolue tellement vite. On va prendre le temps de bien analyser les choses. Avec de nouvelles informations peut-être que l’échéancier sera modifié, mais l’important pour nous est de s’assurer de la sécurité de notre population. »

Le maire, qui refuse de commenter les noms pour que la population choisisse elle-même ce qu’elle préfère, estime aussi que les gens seront au rendez-vous pour voter en personne à la salle du conseil, malgré la pandémie.

« Ce sera leur choix, mais on va mettre en place l’ensemble des mesures sanitaires, explique-t-il. On va redoubler d’efforts et on ne négligera rien. Le vote sera sur cinq jours incluant la fin de semaine de 10 h le matin à 8 h le soir. Ça va permettre de ne pas tous se ramasser la même journée pour venir voter. Si on passe et qu’il y a trop de gens, on vire de bord et on revient plus tard. »

La Ville mettra en place des navettes et des plages horaires seront aménagées spécialement pour les personnes à mobilité. Les citoyens d’Asbestos recevront une invitation officielle par la poste qui inclura une courte description pour chacun des noms proposés. Toute l’information se retrouve également sur le site internet de la ville au www.ville.asbestos.qc.ca sous l’onglet « Changement de nom ».