Mathieu Parenteau-Vallée

Arrêté pour des infractions sexuelles alors qu'il s'apprêtait à tourner un film

Trois-Rivières — Mathieu Parenteau-Vallée, 28 ans, de Saint-Joseph-de-Sorel, a été arrêté, mercredi matin, relativement à des actes à caractère sexuel dont au moins un aurait été commis à Trois-Rivières.

Parenteau-Vallée a comparu, mercredi, au palais de justice de Sorel-Tracy, sous deux chefs d’agression sexuelle et un chef de contact sexuel sur une enfant de moins de seize ans. La Couronne s’est opposée à sa remise en liberté. Il reviendra devant la cour le 7 juin.

Les infractions auraient été commises entre les mois de mars 2018 et janvier 2019 à Trois-Rivières et à Sorel-Tracy, précise la Sûreté du Québec. Il aurait fait deux victimes, dont celle de moins de 16 ans et une autre d’âge adulte.

Dans ce dossier, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS) a été déployée, explique la sergente Ingrid Asselin, porte-parole de la Sûreté du Québec.

«Étant donné qu’il y a plus d’une victime qui a été identifiée, on a une structure qui est mise en place. On diffuse sa photo parce que certaines personnes pourraient peut-être avoir des informations sur ses agissements. En voyant sa photo, ça pourrait délier des langues, surtout qu’il y a des chefs d’accusation qui sont déposés par rapport à des infractions d’ordre sexuel.»

Parenteau-Vallée s’apprêtait à tourner un film à Sorel-Tracy lors de son arrestation. Il en a d’ailleurs parlé sur diverses tribunes au cours des dernières semaines.

Pas plus tard que mardi, l’hebdomadaire Les 2 Rives de la région de Sorel-Tracy dédiait un article sur le sujet. Le tournage du film intitulé La Chute de l’intimidation devait débuter vendredi. Il s’agit d’un moyen métrage autofinancé.

En raison des derniers événements, le tournage a toutefois été reporté à une date ultérieure.

Sur divers sites internet, Mathieu Parenteau-Vallée se décrit comme un réalisateur, un acteur, un cascadeur, un caméraman, un monteur de scènes, un photographe et un maquilleur d’effets spéciaux. Il affirme aussi avoir été figurant dans plusieurs films et téléséries. Il a d’ailleurs publié sur le web des photos de lui avec des acteurs québécois et américains.

Il est aussi propriétaire du magazine web indépendant Star Culturel dont la mission est de «faire la promotion des artistes du monde», peut-on lire sur la page d’accueil du média.

Sur la page Facebook de Mathieu Parenteau-Vallée, on peut voir qu’il était présent au dernier Gala Québec Cinéma et qu’il en a profité pour se faire photographier avec plusieurs membres de la colonie artistique.

Ce sont les enquêteurs du poste de la MRC de Pierre-De Saurel, en collaboration avec le Service de Police de Trois-Rivières, qui ont mené cette enquête.

Toute information peut être transmise de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.