La Voix de l’Est
L’un des clochers de l’église de Saint-Pie, arraché par de forts vents le 1er novembre 2019, gît toujours près de l’édifice.
L’un des clochers de l’église de Saint-Pie, arraché par de forts vents le 1er novembre 2019, gît toujours près de l’édifice.

Le deuxième clocher de l’église de Saint-Pie sera retiré

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Une assemblée des paroissiens était organisée dimanche matin, à l’église de Saint-Pie, afin de discuter du sort des clochers, après que l’un de ceux-ci ait été arraché par de forts vents le 1er novembre 2019. La décision de ne pas remplacer le clocher tombé et de retirer le second, toujours en place, a été prise afin d’éviter de payer des sommes faramineuses, qui devront plutôt être investies dans d’autres réparations urgentes.