La superficie du CITIG pourrait doubler.

Le CITIG en mode expansion

Un projet d’agrandissement du bâtiment abritant l’incubateur industriel à Granby, le CITIG, devrait se concrétiser au cours des mois à venir. On prévoit notamment un vaste espace pour une entreprise locataire de même que des locaux dédiés à des besoins transitoires de compagnies recrutées à l’international.

L’équipe de Granby Industriel met beaucoup d’efforts pour séduire des compagnies étrangères. L’organisation compte ainsi ajouter plusieurs nouvelles PME à la trentaine d’entreprises déjà établies dans la municipalité. À ce chapitre, le projet d’expansion du Centre d’innovation et de technologies industrielles de Granby (CITIG) permettra de boucler la boucle.

«On a plusieurs demandes en recrutement à l’international. Mais les entreprises, avant de venir s’établir, doivent valider le marché. En ce moment, je n’ai aucun bureau à leur offrir pour couvrir ce laps de temps chez nous. [...] On veut se donner les moyens d’offrir ce que d’autres régions offrent à ces entreprises. Quand on les accompagne dans le processus et qu’on les a à proximité, c’est gage de réussite», a dit en entrevue le directeur général de Granby Industriel, Patrick St-Laurent.

Une première étape vient d’être franchie dans ce projet d’expansion, avec l’octroi d’un contrat, d’une somme de 29 146,16$, pour la réalisation d’études géotechniques au CITIG. La firme de Granby Les Services EXP a remporté l’appel d’offres devant cinq autres soumissionnaires.

Le directeur général de Granby Industriel, Patrick St-Laurent.

«Quand le bâtiment a été érigé, il y a eu quelques problèmes [vices de construction]. La Ville veut s’assurer qu’en faisant un agrandissement, on ne répète pas [les mêmes erreurs]», a fait valoir M. St-Laurent.

Nouvelles technologies

Depuis quelques années, on parle d’une «révolution industrielle 4.0», propulsée par la croissance du numérique dans cette sphère d’activité. Les entreprises doivent s’adapter à cette réalité, qui a une incidence directe sur leur compétitivité et les investissements qui en découlent.

En ce sens, Granby industriel veut se doter d’outils et de locaux pour soutenir les entreprises d’ici. «Lorsqu’il est question des besoins des entreprises manufacturières, on parle beaucoup de connectivité, de numérisation. On veut que ça fasse partie de la réalité de notre parc industriel», a mentionné Patrick St-Laurent.

En fait, le CITIG dispose actuellement de quatre locaux à louer dédiés à des entreprises en démarrage. L’agrandissement ne servirait pas à en accueillir davantage.

Une partie du bâtiment, dont la superficie pourrait doubler, serait réservée à un «locataire principal», dont l’identité n’a pas été dévoilée pour l’instant. «Les besoins du locataire ont été manifestés, mais les plans et devis finaux ne sont pas complétés», a indiqué M. St-Laurent.