Normand Bourbonnais, directeur général du C2MI.

Le C2MI attire Motion Engine au Québec

La toute nouvelle entreprise concevant des capteurs de mouvement Motion Engine, qui a annoncé cette semaine son choix de s'établir à Montréal, aura un petit peu de Bromont en elle. C'est que, non seulement le Centre de Collaboration MiQro Innovation (C2MI) lui a-t-elle accordé une aide financière de 150 000 $, mais les capteurs de mouvement qu'elle proposera aux marchés nord-américain et international devraient être fabriqués chez Teledyne-Dalsa à Bromont.
«Ce que Louis Ross, le fondateur de Motion Engine, indique, c'est que le C2MI et l'expertise et les talents qui y sont développés sont parmi les grandes raisons qui ont fait en sorte qu'il a été attiré par le Québec, explique Valérie Gonzalo, responsable des relations publiques pour Motion Engine. Ce sont vraiment des installations de calibre mondial.»
De plus, la nouvelle entreprise travaillera en étroite collaboration avec Teledyne Dalsa, située dans le parc scientifique de Bromont. Dans ce contexte, pourquoi l'entreprise n'a-t-elle pas choisi de baser ses activités à Bromont?
Tous les détails dans notre édition de jeudi