Des artisans du bois comme Ludovic Drano, qui a fabriqué cette table, sont attendus pour le tout nouveau Festi’bois, à Frelighsburg, les 31 août et 1er septembre.

Le bois à l’honneur au nouveau festival de Frelighsburg

Un tout nouveau festival se prépare dans le village de Frelighsburg et le bois en sera la grande vedette. Après avoir fondé le Réseau de foresterie, qui permet la transformation locale de bois d’exception récolté dans les forêts luxuriantes du village, le comité de foresterie de Vitalité Frelighsburg continue dans cette veine avec le Festi’bois.

« [Le territoire de] notre village est composé à 75 % de forêt. Et une magnifique forêt. On travaillait déjà sur le bois d’exception, alors on est resté sur la même lignée d’idées et on a commencé à discuter de ça, raconte le maire du village, Jean Lévesque, aussi membre de Vitalité Frelighsburg. Ça n’existait nulle part et la réponse a été extraordinaire. »

Denise Bélanger, Pierre Marsan, Emmanuel Peluchon et M. Lévesque travaillent sur ce nouveau festival depuis des mois déjà et une trentaine d’exposants sont attendus, le 31 août et le 1er septembre, sous un chapiteau au cœur du village.

« Tourneur, sculpteur, fabricant d’escaliers, ébéniste et même deux luthiers, on va avoir tout ce qui est fait avec le bois », énumère M. Lévesque. Il reste par ailleurs quelques places pour des artisans du bois.

Un émondeur sera aussi sur place pour nettoyer les pins en façade de l’hôtel de ville et, de plus, une démonstration de sciage avec la scierie mobile du réseau est au programme. Des ateliers et conférences sur la biodiversité et l’aménagement forestier sont prévus, de même que des visites en forêt.

« C’est avec la Fiducie foncière du mont Pinacle, sur le terrain de la fiducie, précise-t-il. Ça va être une des occasions annuelles de rentrer dans cette forêt. Les gens devront probablement s’inscrire parce que les places seront limitées. Ça va être une bonne randonnée. »

Les visiteurs en auront plein les yeux durant ces deux journées à Frelighsburg puisque se tiennent aussi l’événement agroalimentaire Art de vivre ainsi qu’une exposition ambulante de la Collection Loto-Québec. Celle-ci sera accrochée aux murs de l’église anglicane Bishop Stewart Memorial.

Les organisateurs ont déjà des idées plein la tête pour l’an prochain, par exemple en ayant sur place un sculpteur qui utilise une scie à chaîne.

Bol réalisé par Gilbert Besnard

Bois d’exception

Le projet de foresterie progresse bien. L’entrepôt communautaire a été fini de construire par des bénévoles, en décembre dernier. Les adhésions à la coopérative de propriétaires forestiers vont bon train, assure le maire.

« On commence à rentrer du bois cette année. Notre but est de transformer localement et de produire du bois spécifique pour les artisans du coin. Le projet sera présenté aux artisans au Festi’bois. On va agrandir le réseau et, évidemment, on veut une pérennité. On est dans un secteur où il y a la plus grande diversité dans la forêt. »

Cependant, une essence est sur le point de disparaître. Les noyers cendrés sont attaqués par un champignon qui les tue les uns après les autres. Sans oublier que l’agrile du frêne arrivera tôt ou tard dans les forêts de Frelighsburg, glisse Jean Lévesque. « Mais la nature fait bien les choses, les essences qui poussaient au sud s’en viennent vers le nord. »