Le maire de Waterloo, Pascal Russell, a procédé mardi à une coupure symbolique du ruban (ou plutôt de la chaîne) du nouveau circuit de BMX de 230 mètres parsemé de multiples buttes, virages et dénivellations.

Le BMX en vedette à Waterloo

La municipalité de Waterloo a maintenant tout ce qu'il faut pour recevoir des épreuves de BMX. Sa nouvelle piste aménagée en asphalte dans le parc des Générations accueillera ce week-end le Pumptrack Challenge.
Organisé dans le cadre des festivités du 150e de la ville, l'événement prévoit un volet compétitif le samedi 12 août - les inscriptions sont à 10 h - et des séances de découverte du BMX par tranche d'âge, le lendemain, 13 août. Des vélos et du matériel de protection seront d'ailleurs fournis sur place à ceux qui souhaitent s'initier au sport.
La municipalité profitera du week-end pour inaugurer officiellement la piste du parc de la rue Lewis Ouest. Parsemé de multiples buttes, virages et dénivellations, ce circuit de 230 mètres est l'un des rares du genre au Québec. Sa configuration est l'oeuvre de Yannick Vincent de BMXpert, qui collabore déjà avec le Centre national de cyclisme de Bromont. 
« On voulait se démarquer des villes voisines et éventuellement créer un club satellite au Club BMX Bromont. Avant, c'était un espace en gazon avec des butons et c'était toujours à refaire », explique le maire Pascal Russell, qui estime l'investissement de la municipalité à 80 000 $. 
Accessible depuis déjà un moment aux adeptes de BMX, de planches à roulettes, de vélos de montagne et même de trottinettes, l'endroit pourrait faire l'objet de nouvelles améliorations. 
« Rapidement, on voudrait agrandir la piste. On veut aussi installer une plateforme de départ. Si on veut accueillir des compétitions de BMX, ça prend une telle installation », laisse entendre M. Russell, en assurant que l'espace disponible au parc des Générations le permet. Plus de 50 000 $ supplémentaires pourraient y être consacrés.
Il n'est pas exclu non plus qu'on y installe une station de réparation de vélos, semblable à celle offerte depuis cet été aux visiteurs du kiosque d'information touristique au centre-ville de Waterloo. 
La « pumptrack » s'adresse aux sportifs de tous âges, qui y ont accès entre 7 h et 22 h tous les jours de la semaine. Le port du casque et des gants, rappelle le maire, est cependant obligatoire. 
Un as du BMX sur place
Durant les activités des 12 et 13 août, les personnes présentes pourront rencontrer et voir à l'oeuvre Chaney Guennet, qui fait partie de l'élite mondiale du sport. L'athlète français de 24 ans en est à sa première visite au Québec et semblait ravi, mardi matin, de rouler sur la piste de Waterloo. 
« Il y a seulement cinq ou six pistes de BMX en asphalte en France. C'est ce qui se fait de mieux. C'est cool pour Waterloo, car c'est le top des équipements », a-t-il affirmé avant de s'élancer pour exécuter quelques figures spectaculaires.
Arrivé vendredi dernier, Chaney Guennet passera beaucoup de temps à Waterloo durant les deux jours du Pumptrack Challenge. Le reste de son séjour devrait se dérouler majoritairement à Bromont où il offrira notamment quelques cours à de jeunes coureurs de BMX.
Il prendra ensuite la direction de Whistler en Colombie-Britannique où il luttera, le 17 août prochain, pour le titre de champion du monde lors du Ultimate Pump Track Challenge. 
Pour connaître l'horaire et les détails de l'événement waterlois, on visite le www.150waterloo.com.