Le nouveau député de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay

Le Bloc québécois l’emporte haut la main dans Saint-Hyacinthe-Bagot

Comme dans plusieurs régions du Québec, le Bloc québécois a effectué un retour en force dans Saint-Hyacinthe-Bagot. Et avec un nouveau venu en politique, Simon-Pierre Savard-Tremblay.

« Je suis très content et fier de mes concitoyens », a déclaré l’auteur, chroniqueur et enseignant de sociologie de 31 ans, lundi soir. M. Savard-Tremblay l’a emporté, lui qui avait récolté 42 % des voix tard lundi soir.

« La circonscription renoue avec sa grande tradition, a-t-il dit en entrevue depuis la microbrasserie Le Bilboquet, à Saint-Hyacinthe. Ici, ce sont des gens qui se tiennent debout et qui sont fiers. »

Le nouveau député dit l’avoir emporté grâce à sa campagne « très active et originale » et à l’arrivée du nouveau chef bloquiste Yves-François Blanchet « qui a suscité beaucoup d’attrait ».

Il estime aussi que les autres partis n’avaient « rien à offrir aux Québécois ».

René Vincelette, du Parti libéral, arrivait deuxième avec 21,3 % des votes tard lundi soir.

« Il y a une déception, c’est sûr, a indiqué le vice-président ressources humaines et service à la clientèle chez Groupe Lacasse. Mais la population s’est prononcée et je respecte cette décision-là. Cela dit, je demeure convaincu que nous avions le meilleur plan pour la province. »

M. Vincelette explique sa défaite par le puissant retour du Bloc québécois au Québec et particulièrement en Montérégie. « L’important, c’est que le Parti libéral demeure en poste, dit-il. Mais le travail se fera plus lentement. »

Le candidat de 62 ans, pour qui il s’agissait d’une troisième élection sans victoire, n’entend pas se présenter à nouveau devant les électeurs. « C’est peut-être le temps d’encourager quelqu’un qui pourra réellement aller plus loin. Il fait savoir se retirer. »

La députée sortante Brigitte Sansoucy, du NPD, arrive en troisième place.

Une page est tournée

Cette victoire met fin à huit ans de représentation néo-démocrate dans cette circonscription. Brigitte Sansoucy, 56 ans, l’avait emporté avec 28,5 % des voix en 2015. Quatre ans plus tôt, c’était Marie-Claude Morin, aussi du NPD, qui était élue.

Il n’a pas été possible de parler avec Mme Sansoucy lundi. En fin de soirée, l’ex-député avait récolté 18 % des voix.

Pour le Parti conservateur, le conseiller municipal et analyste de boxe Bernard Barré, qui s’est démarqué en arpentant la circonscription en patins à roues alignées, arrive quatrième. Sabrina Huet-Côté, du Parti vert, a terminé 5e et Jean-François Bélanger, du Parti populaire, 6e.

À noter que le projet de loi déposé par Mme Sansoucy pour modifier le nom de la circonscription pour Saint-Hyacinthe-Acton est mort au feuilleton avec le déclenchement des élections.