«C'est mon nom qui est inscrit sur le trophée, mais c'est un honneur que je veux partager avec tous les membres de l'organisation», a commenté David Lapierre.

Lapierre, l'entraîneur de l'année: «Mais ce qu'on veut gagner, nous, c'est le gros trophée»

Après avoir mené les Inouk à la conquête du championnat de la section Perron-Burrows, David Lapierre a mérité le titre d'entraîneur de l'année dans la Ligue junior AAA.
Lapierre a été récompensé samedi, lors du gala méritas du circuit Morency, qui avait lieu à la salle de réception du club de golf Le Mirage, à Terrebonne.
«C'est mon nom qui est inscrit sur le trophée, mais c'est un honneur que je veux partager avec tous les membres de l'organisation, a-t-il commenté. Avec mes joueurs, qui ont remporté 39 victoires en 52 matches cette saison, avec mes adjoints Jean-Vincent (Piette) et Olivier (Laliberté), avec notre directeur général Marco Bernard et notre dépisteur-chef Gilles Lapierre qui nous permettent d'avoir une équipe compétitive année après année, avec nos bénévoles, etc. Je suis honoré, mais j'accepte la récompense au nom de l'équipe au grand complet parce que je considère que c'est un trophée d'équipe.»
Pascal Rhéaume, des Cougars de Sherbrooke, et Mario Roy, du Titan de Princeville, étaient aussi en nomination. Mais c'est Lapierre et ses Inouk qui ont eu le dernier mot au sein de la très compétitive division Perron-Burrows et c'est le Granbyen qui méritait d'être honoré.
Tous les détails dans notre édition de lundi