Le kiosque de la Grappe mode où tous les exposants québécois pouvaient présenter un aperçu de leurs produits sur des mannequins de vitrine. Landes Canada y exposaient des ceintures en cuir.

Landes Canada a rempli sa mission à la foire de la mode « Magic »

Les représentants de l’entreprise Landes Canada sont revenus de Las Vegas satisfaits de leur participation à la foire de la mode « Magic », au début de la semaine. Ils faisaient partie de l’imposante délégation québécoise organisée par la Grappe métropolitaine de la mode et par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, mais il ne s’agissait pas d’une première présence pour l’entreprise.

Ouverte depuis plus de 45 ans à Granby, Landes Canada se spécialise dans la fabrication d’étiquettes de cuir pour l’industrie du denim et dans la confection de ceintures de cuir. « On importe des ceintures, mais on en fabrique aussi. C’est avec la collection de ceintures fabriquées au Canada qu’on va à Vegas », indique la vice-présidente des ventes de Landes Canada, Mélissa Brousseau.

Parmi toutes les adresses de Landes Global, seules celles de Granby et de l’Allemagne fabriquent des ceintures.

Mme Brousseau croit que la participation de la Grappe mode et du gouvernement ont fait une différence à la foire. Il y avait un kiosque central où des mannequins étaient habillés de produits proposés par les exposants québécois, ce qui a attisé la curiosité et l’intérêt.

Ouverture
Mélissa Brousseau et son collègue ont été agréablement surpris de l’achalandage à leur kiosque, qui ne proposait pas que des ceintures. « On fait des articles de cuirs avec toutes les retailles de peaux qu’on a pour faire des ceintures. Comme des étuis à passeport, des porte-cartes en cuir. Pour ça aussi on a eu de beaux contacts. On commence à en faire, on a eu un super beau contrat cette année, alors on voit vraiment qu’il y a du potentiel pour ces petits articles-là. On va essayer de miser encore plus là-dessus à l’avenir. »

Au terme de leur visite à Las Vegas, ils sont repartis avec une liste de clients potentiels.

Mme Brousseau souligne par ailleurs l’importance d’« acheter local » : « Dans un contexte économique dans le secteur du commerce au détail difficile, c’est vraiment encourageant de voir les efforts de la Grappe mode et d’Export Québec. »

La fermeture de Sears Canada a notamment porté un coup dur à des entreprises comme Landes Canada.

En incluant le commerce de détail, 82 540 personnes travaillent dans le domaine de la mode au Québec, selon la Grappe mode. Près de la moitié des emplois manufacturiers canadiens dans l’industrie de la mode sont au Québec. Montréal se situe au troisième rang pour la confection en Amérique du Nord, tout juste derrière New York et Los Angeles, peut-on lire sur le site web du regroupement.