L'homme d'affaires Guy Poulin accuse la Ville de Farnham d'avoir fait exprès de laisser un amas de neige devant son garage de la rue Jacques-Cartier Sud. «Ce n'est pas une erreur. C'est volontaire de leur part, c'est assez évident», affirme-t-il. «Ils ont ramassé la neige partout sur la rue, sauf devant mon garage.»

L'amas de neige de la discorde à Farnham

Nouvelle querelle entre Guy Poulin et la Ville de Farnham. L'homme d'affaires accuse l'administration municipale de vouloir lui nuire. Il en veut pour preuve l'amas de neige laissé par les déneigeuses de la Ville devant l'entrée de son garage de la rue Jacques-Cartier Sud, obstruant l'accès aux deux commerces qui s'y trouvent.
«Ce n'est pas une erreur. C'est volontaire de leur part, c'est assez évident», affirme M. Poulin d'un ton accusateur. «Ils ont ramassé la neige partout sur la rue sauf devant mon garage», a-t-il dit lorsque nous lui avons parlé hier matin. Ses locataires, un vendeur d'automobiles usagées et un camionneur ont difficilement accès à leurs locaux, dit-il.
Le bâtiment de M. Poulin est au coeur d'un avis d'expropriation. Le conseil municipal a annoncé son intention d'acquérir la propriété pour embellir cette entrée de la ville où se croisent les routes 104 et 235. Une analyse de sol sera effectuée pour déterminer si le site est contaminé. Le rapport complété, la Ville formulera une offre pour acheter la propriété.
Tous les détails dans notre édition de jeudi