L'actualité régionale en bref

Des panneaux-réclame autorisés à Ange-Gardien

Le conseil municipal d’Ange-Gardien autorisera la présence de panneaux-réclames aux abords de l’autoroute 10, sur son territoire. Un premier projet de règlement a été déposé en ce sens, lundi soir. Ce faisant, il sera possible d’annoncer sur lesdits panneaux, puisque la réglementation municipale ne permettait pas jusqu’à présent leur implantation, a indiqué Guillaume Lavoie, directeur des services techniques à la municipalité. Ces panneaux devront respecter les mesures maximales autorisées par le ministère des Transports du Québec. Marie-Ève Martel

Nouvel usage le long de la route 235

Les élus d’Ange-Gardien ont également modifié un règlement de zonage dans l’optique de permettre un nouvel usage sur les abords de la route 235, dans le secteur agricole de la municipalité. La modification ajoute un usage commercial para-agricole, qui permettrait aux producteurs de vendre les produits de leur ferme ou des équipements nécessaires à l’agriculture, le tout dans une bande de 200 mètres de large de part et d’autre de la route provinciale. Cette décision survient après que la municipalité ait reçu plusieurs demandes à cet effet, spécifie le directeur des services techniques Guillaume Lavoie. L’avis de motion et le premier projet de règlement ayant été déposés et adoptés, il ne manque que l’adoption du second projet de règlement, prévue à une séance future, pour que le tout entre en vigueur. Marie-Ève Martel

Trois contrats octroyés à Stukely-Sud

La municipalité de Stukely-Sud a octroyé lundi trois contrats à l’entreprise Excavation Normand Jeanson. Celle-ci était la seule soumissionnaire en lice pour trois projets, à savoir l’agrandissement du stationnement et l’aménagement de l’aire d’accueil du Centre culturel St-Matthew, la fourniture de pierres concassées de même que le reprofilage des fossés sur le chemin des Loyalistes et le 5e rang. Les montants respectifs des contrats accordés sont de 16 805 $, 65 240 $ et 63 700 $, avant taxes. Marie-Ève Martel

Lancement du programme d’entrepreneuriat CEGIS

Le Campus Brome-Missisquoi lance un nouveau service de formation globale en entrepreneuriat, nommé CEGIS — acronyme de Créer, évoluer, grandir [et] innover [vers le] succès. 

« On avait déjà le programme Lancement d’une entreprise, qui permet à la personne en formation de sortir avec un plan d’affaires, mais de façon générale, ce n’est pas suffisant pour vraiment implanter une entreprise », explique la directrice du CBM, Liette Béchard. 

La « petite école d’entrepreneuriat » offrira donc aussi une formation sur les technologies de l’information, des modules concernant la représentation, la visibilité ou la mise en place physique de l’entreprise, ainsi qu’un accompagnement individuel pour répondre aux besoins particuliers. 

Le programme s’adresse à tous ceux qui envisagent de lancer leur première entreprise, mais aussi à ceux qui l’ont déjà tenté et qui ont réalisé qu’ils avaient besoin d’outils ou de ressources supplémentaires. 

L’inscription n’exige aucun préalable, et les cours sont offerts en français ou en anglais, avec la possibilité de les suivre à distance. Dominique Wolfshagen