L’actualité régionale en bref

Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est
Plus de 2 M$ pour la réfection de rues à Saint-Césaire

Le conseil municipal de Saint-Césaire a adopté deux règlements décrétant des emprunts totalisant 2,19 millions $, au maximum, pour financer les travaux de réfection des chaussées, des bordures et des trottoirs, le cas échéant, des rues Côté, Lessard, de l’avenue Brouillette de même que des rues des Érables et Leduc, dont l’égout pluvial sera aussi rallongé. La transmission de deux appels d’offres sur la plateforme SEAO a également été autorisée en ce sens. Marie-Ève Martel

Saint-Césaire prête à déposer une demande pour son aréna

Dans l’attente d’un appel de projets de la part du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, le conseil municipal de Saint-Césaire a adopté une résolution afin de confirmer son intention de soumettre sa candidature pour la reconstruction d’un aréna. Il s’agit d’une procédure dans laquelle la municipalité souscrit à certains engagements d’ordre administratif et financier dans l’éventualité où le projet serait retenu pour du financement gouvernemental. Le tout n’engage pas de dépenses supplémentaires, a précisé le maire Guy Benjamin. Rappelons que l’aréna Guy-Nadeau a été démoli l’automne dernier après plus de deux ans de fermeture. Marie-Ève Martel

Des abris d’ombre au parc Noël-Dubé

La municipalité de Sainte-Angèle-de-Monnoir a résolu, lundi soir, de déposer une demande d’aide financière auprès de l’Association canadienne de dermatologie pour l’aider à acheter deux abris d’ombre destinés à être installés au parc Noël-Dubé. Ces abris coûtent environ 8000$ l’unité, a fait savoir la directrice générale, Pierrette Gendron. «L’association offre des subventions pouvant aller jusqu’à 50% de la facture finale», a indiqué la fonctionnaire, qui souligne que les arbres plantés au parc ne sont pas suffisamment matures pour offrir un point d’ombre en bordure des jeux d’eau. Marie-Ève Martel

Sainte-Angèle-de-Monnoir aura sa politique culturelle

Les élus de Sainte-Angèle-de-Monnoir ont accepté l’offre de services déposée par Suzanne Lemieux, lundi soir. La consultante, ayant accompagné plusieurs autres municipalités de la région, soutiendra et conseillera la municipalité dans le développement d’une politique culturelle et du patrimoine. La démarche devrait s’entamer au début du mois de février et s’étirer sur un an et demi, a précisé la directrice générale, Pierrette Gendron. L’offre de services représente une dépense de 15 935$, taxes incluses. Marie-Ève Martel

On voit ici trois des enseignantes initiatrices du projet «À go, on composte», Mylaine Fournier, Isabelle Drouin et Marie-Ève Lozeau, en compagnie de plusieurs élèves membres du comité vert de l’école.

On composte à l'école primaire de la Chantignole

La persévérance des élèves de l’école primaire de la Chantignole à Bromont a porté ses fruits.  Après des mois de travail, de concert avec la Ville et la MRC de Brome-Missisquoi, l’implantation du compostage a eu lieu dans les 31 classes de l’établissement.  La cafétéria et le service de garde ont aussi adhéré à l’initiative. On voit sur la photo ci-dessus trois des enseignantes initiatrices du projet «À go, on composte», Mylaine Fournier, Isabelle Drouin et Marie-Ève Lozeau, en compagnie de plusieurs élèves membres du comité vert de l’école. La Voix de l'Est