L'actualité régionale en bref

La toiture de la piscine Miner menace de s’envoler

« On a hâte que la nouvelle installation soit prête ! », laisse tomber Pascal Boivin, chef de la division aquatique de Granby, qui attend avec impatience l’ouverture du futur centre aquatique. Ce qui lui fait dire ces mots est le récent problème survenu sur la toiture de la piscine Miner. « Il y a eu quelques avaries sur notre toiture avec les vents violents qu’il y a eu mercredi soir, explique-t-il. On s’en est rendu compte jeudi matin. Un coin de la membrane fusionnée qui sert pour notre système de contrôle de l’eau s’est détaché. » Quelques morceaux sont partis au vent, mais les dégâts se sont limités à cet incident. Heureusement, il n’y a pas eu de pluie avant les réparations. Aucune infiltration d’eau n’a donc été déplorée. Des couvreurs ont fait des réparations sommaires jeudi avant de revenir le lendemain pour remplacer cette partie de la toiture. « Il nous reste un petit bout à être ici, alors c’est important de faire les réparations pour continuer à donner les services. » M. Boivin espère que le futur centre aquatique sera prêt comme prévu à l’automne 2019. Cynthia Laflamme

Délit de fuite sur l’autoroute 10

Un automobiliste circulant avec les capacités affaiblies par l’alcool- devra faire face à la justice pour avoir quitté les lieux après que son véhicule récréatif ait percuté la voiture qui le précédait sur l’autoroute 10 en direction Ouest, à Ange-Gardien. La collision, qui n’a pas fait de blessés, s’est déroulée vers 8 h 30 lorsque le VR a frappé l’arrière de l’autre véhicule, le faisant sortir de la route. Après l’impact, les deux automobilistes se sont immobilisés en bordure de route. Celui dont la voiture a été percutée a remarqué que l’autre individu semblait avoir bu. Les policiers ont été appelés sur place. Entre temps, l’automobiliste fautif a quitté les lieux mais n’a pas pu fuir bien loin puisque son véhicule n’était plus en état de circuler, a précisé Ingrid Asselin, porte-parole de la Sûreté du Québec. Les patrouilleurs ont ensuite interpellé le conducteur, qu’ils ont arrêté pour délit de fuite et conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Une fouille a aussi permis la saisie d’une substance s’apparantant à de la cocaïne. Des tests réalisés au poste de police ont révélé que le taux d’alcoolémie du suspect âgé au début de la quarantaine était de plus de deux fois supérieur à la limite légale. L’individu a été libéré et devra comparaître sous citation. Marie-Ève Martel