L'actualité régionale en bref

Une bagarre fait trois blessés 

Les policiers de Granby enquêtent sur une bagarre impliquant huit personnes qui a éclaté devant le Dooly’s, dans la nuit de mercredi à jeudi. À l’arrivée des agents, il ne restait plus que deux hommes et une femme qui étaient blessés. Les hommes, âgés dans la vingtaine et la trentaine, avaient reçu du poivre de Cayenne tandis que la femme, âgée dans la vingtaine, présentait des blessures au visage. Les policiers ont tenté d’en savoir davantage sur ce qui s’était produit, mais le trio n’offre aucune collaboration, indique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. Les deux hommes, originaires de Granby, sont connus des policiers. « L’événement est encore sous enquête », indique M. Rousseau. Karine Blanchard

Contraventions salées pour une conductrice

Une conductrice de 19 ans paiera cher la note pour avoir pris le volant après avoir consommé de l’alcool et avoir omis d’effectuer un arrêt obligatoire, mercredi soir. La jeune femme roulait sur le chemin Hallé, à East Farnham, quand elle a omis de s’arrêter à l’intersection de la route 139, ce qui a rendu inévitable la collision avec une voiture qui passait au même moment. Les deux conductrices n’ont pas été blessées. L’automobiliste de 19 ans avait consommé de l’alcool, alors qu’elle est soumise à la mesure zéro alcool au volant. Cette infraction lui a valu une contravention de 484 $ et quatre points d’inaptitude. Son permis de conduire a aussi été suspendu 90 jours. Les policiers lui ont également donné une contravention de 169 $ pour avoir omis d’effectuer son arrêt obligatoire. Quant à la conductrice impliquée malgré elle dans l’accident, elle a aussi reçu une contravention. Son véhicule n’était pas assuré, ce qui lui a valu un constat de 509 $. Karine Blanchard

Cannabis: Stukely-Sud circonscrit la zone permise

Après avoir adopté en mai un avis de motion modifiant son règlement de zonage pour ne permettre la culture de cannabis qu’en zone agricole, la municipalité de Stukely-Sud a choisi d’interdire cet usage dans les zones dites rurales. Un avis de motion et un premier projet de règlement ont été adoptés en ce sens à la séance publique de lundi soir. Qui plus est, toute entreprise de production de cannabis s’installant dans la municipalité devra obligatoirement aménager une zone tampon boisée autour de ses installations, stipule le projet de règlement. Marie-Ève Martel

Terrain de soccer: pas de subvention pour Stukely-Sud

La demande de subvention déposée ce printemps par la municipalité de Stukely-Sud au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, dans le cadre de son Programme de soutien aux installations sportives et récréatives, n’a pas été retenue, faute de fonds disponibles, a-t-on appris lors de la séance du conseil, lundi soir. Rappelons que la municipalité souhaitait obtenir une aide financière d’environ 100 000 $ pour financer la moitié de la facture de l’aménagement d’un terrain de soccer municipal de 100 mètres sur 65 mètres. Se doter d’une telle infrastructure, indiquait alors le maire Patrick Leblond, aurait profité aux Dilligents ainsi qu’à leurs voisins d’Eastman. Marie-Ève Martel

Une politique pour encadrer les dons à Saint-Césaire

À l’instar de Sainte-Angèle-de-Monnoir, qui a adopté une mesure similaire en avril, la municipalité de Saint-Césaire a adopté, mardi soir, une politique encadrant l’octroi de dons et de soutien financier aux organismes communautaires sur son territoire. « On est de plus en plus sollicités, soutient le maire Guy Benjamin, mais quand vient le temps d’évaluer les demandes, on n’a pas de référence pour savoir à qui on donne et dans quelle mesure. » La politique amène donc la création d’un comité qui sera chargé d’évaluer chaque dossier et d’établir les balises dans le cadre desquelles la municipalité apportera son soutien financier. Marie-Ève Martel