L'actualité régionale en bref

Projet ÔM Bromont : modification au zonage

Les élus de Bromont ont entériné lundi un règlement modifiant le zonage dans le secteur du projet ÔM Bromont, à l’angle des rues Galet et Shefford, afin de créer deux nouvelles aires distinctes.

Il ne s’agit toutefois pas ici d’octroyer un permis au promoteur. Rappelons que le projet d’envergure devrait voir le jour sur le vaste site de 12 hectares (30 acres) se prolongeant aux abords de la route Pierre-Laporte. 

L’homme d’affaires Daniel Clément prévoit y construire 120 habitations ainsi que des commerces de proximité. 

On parle de 47 demeures unifamiliales et huit résidences bifamiliales. Ces dernières permettront toutefois d’aménager un espace bureau au rez-de-chaussée. 

À cela s’ajouteront 11 édifices comptant entre quatre et huit logements. Le concept de communauté sera préconisé dans l’aménagement des résidences « en grappes » de cinq. 

Si le projet voit le jour, Bromont fera un pas de plus vers son objectif d’avoir 20 % de son territoire en zone de conservation d’ici 2030. 

De fait, une vaste parcelle de terrain du projet ÔM Bromont deviendrait une aire protégée, soit près de 3,7 hectares (9 acres). 

Notons également que l’initiative, qui pourrait démarrer au début de 2020, devra être soumise au règlement sur les plans d’implantation et d’intégration architecturaux (PIIA). Jean-François Guillet

Tentative de vol : deux ados arrêtés

Deux adolescents feront face à la justice pour avoir tenté de cambrioler un dépanneur à Cowansville, dimanche soir. 

Le duo s’est présenté au commerce de la rue Duvernay en possession d’une arme blanche, vers 19 h 30, dans l’intention de commettre un cambriolage. 

Aucun vol n’a toutefois été commis et les suspects ont pris la fuite. L’employé en poste n’a pas été blessé. 

Les policiers de la Sûreté du Québec dépêchés dans le secteur ont rapidement localisé les deux adolescents. 

Ceux-ci ont été arrêtés. Ils devront comparaître ultérieurement. Karine Blanchard

À l’école du Phénix (anciennement Saint-Eugène et Sainte-Marie), l’activité physique, c’est important.

Les élèves de l'école Phénix gardent la forme

À l’école du Phénix (anciennement Saint-Eugène et Sainte-Marie), l’activité physique, c’est important. 

C’est pourquoi de nombreux élèves et membres du personnel ont arpenté les rues de Granby, lundi, pour une Grande Marche qui marque l’adhésion de l’établissement au programme Force 4. 

Née dans la foulée du Grand Défi Pierre Lavoie, cette initiative vise à faire bouger les jeunes au moins 60 minutes par jour. 

Pour ce faire, l’école du Phénix peut compter sur du matériel sportif neuf et de nouvelles installations qui invitent au mouvement, indique l’éducateur physique Denis Poulin. 

« Dans notre milieu, on a toujours un beau taux de participation aux activités lors des récréations, mais il y en a toujours qu’il faut pousser plus ! » Les élèves seront aussi conviés à faire de courtes promenades tous les lundis et jeudis matins. Pascal Faucher