Le propriétaire du Vignoble de l’Orpailleur à Dunham, Charles-Henri de Coussergues, a été élu président de l’Association de l’agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec.

L’actualité régionale en bref

Charles-Henri de Coussergues nommé président de l’AATGQ

Trois mois à peine après en être devenu l’un des administrateurs, le propriétaire du Vignoble de l’Orpailleur à Dunham, Charles-Henri de Coussergues, a été élu président de l’Association de l’agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec (AATGQ), lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme, le 30 avril dernier. Le principal intéressé s’est réjoui de l’appui de ses pairs, le domaine agrotouristique étant un secteur qui lui tient à coeur. Ancien président et membre fondateur de l’Association des vignerons du Québec, M. de Coussergues succède à Jean-François Perron. En plus du président et de sa directrice générale, le conseil d’administration compte cinq autres membres, dont le propriétaire de la Cidrerie Michel Jodoin, le Rougemontois Michel Jodoin, à titre de vice-président. Fondée en 1976 sous le nom de la Fédération des Agricotours du Québec, l’AATGQ compte plus de 300 établissements membres à travers la province. Elle est également reconnue par le ministère du Tourisme comme l’association touristique sectorielle du domaine de l’agrotourisme et du tourisme gourmand. Marie-Ève Martel

Recherché par la police de Montréal, il est arrêté ivre à Acton Vale

Un trentenaire qui était recherché par les policiers de Montréal a été arrêté en état d’ébriété avancé au centre-ville d’Acton Vale, dans la nuit de mercredi à jeudi. Les patrouilleurs de la Sûreté du Québec l’ont remarqué alors qu’il marchait à l’angle des rues Dubois et du Marché. En l’interpellant, ils ont appris que l’individu âgé de 34 ans était recherché par la police de Montréal pour un dossier de voies de fait et pour avoir omis de se présenter au tribunal. Il était aussi recherché par les policiers de Laval pour des amendes impayées. Le trentenaire, qui a été confié aux policiers montréalais en prévision de sa comparution, a aussi écopé d’une contravention pour s’être retrouvé ivre sur la voie publique, contrevenant ainsi à la réglementation municipale. Karine Blanchard