L'actualité régionale en bref

Le Demi-marathon des vignobles est de retour

La municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford a autorisé mardi la tenue du Demi-marathon des Vignobles sur son territoire pour une sixième année consécutive. L’événement se déroulera le dimanche 9 juin prochain. Pour assurer le succès de celui-ci, la ville prêtera certaines infrastructures aux Courses gourmandes - Just Run, qui s’installera sur le terrain des loisirs. Saint-Paul-d’Abbotsford offrira aussi son soutien à l’entreprise pour la sécurité de l’événement et de la signalisation, en plus de verser 10 000$. Marie-Ève Martel

Nouvelle aire de détente aménagée rue Maisonneuve

Une nouvelle aire de détente sera aménagée à l’intersection des rues Maisonneuve et Saint-Urbain. Pour l’heure, l’endroit, situé entre le stade Napoléon-Fontaine et le parc canin, ne présente qu’une vaste aire gazonnée, traversée d’un sentier informel. « C’est un coin qui est un peu un no man’s land », relève le directeur des travaux publics, François Méthot-Borduas. Un plan d’aménagement, avec plantation d’arbres, d’arbustes, de vivaces et de graminées, l’aménagement d’un sentier pavé et l’ajout de trois bancs de parcs, a cependant été accepté par les élus, lors de la dernière séance du conseil. Le projet, qui entraîne un budget de 40 000 $, est inscrit au Programme triennal d’immobilisation 2019, affirme M. Méthot-Borduas. Selon lui, les travaux devraient être lancés au printemps et complétés à l’été. Les plantations d’arbres prévues cette année dans le cadre du programme « Granby fière de ses enfants » seront réalisées dans cette nouvelle aire de détente. Particularité : des arbres fruitiers (poiriers et cerisiers) y seront plantés, précise la contremaître aux parcs et terrains de jeu, Danielle St-Jean. Une œuvre d’art pourrait aussi éventuellement compléter l’aménagement. « L’idée, c’est de rapprocher l’art à l’urbain, à la communauté. Cet endroit s’y prête. Mais le projet est encore en analyse », relève François Méthot-Borduas. Marie-France Létourneau 

Octroi de deux importants contrats à une firme granbyenne

L’entreprise Groupe AllaireGince Infrastructures de Granby a récemment obtenu deux importants contrats de la Ville de Granby. C’est elle qui, à 3 990 000 $, a déposé la soumission la plus basse pour la première phase du projet de la rue Saint-Hubert qui permettra la réhabilitation de la voirie et l’élargissement de la rue pour l’aménagement d’une piste cyclable. Neuf entreprises se sont procuré les documents d’appels d’offres ; cinq d’entre elles ont déposé une soumission. Les travaux devraient débuter après la période de dégel pour se poursuivre jusqu’à l’automne. Le chantier se déploiera entre le boulevard David-Bouchard et la rue Mont-Royal. Une deuxième phase de travaux est prévue l’an prochain de la rue Mont-Royal au 11e rang. « C’est vrai là, on y arrive », a lancé le conseiller municipal du district, Stéphane Giard, alors que le projet est dans les cartons depuis longtemps. Groupe AllaireGince Infrastructures a aussi obtenu le contrat pour prolonger les infrastructures municipales, rue Arthur-Danis, dans le secteur de la rue Bousquet. À 1 627 000 $, l’entreprise de Granby a une fois de plus déposé la soumission plus basse. Six autres firmes avaient aussi répondu à l’appel d’offres. Ces travaux permettront l’aménagement de nouveaux terrains industriels. Marie-France Létourneau 

Trois nouvelles rues seront pavées cet été à Cowansville

La Ville de Cowansville procédera au pavage de trois nouvelles rues cet été. Un montant de 262 990 $ sera dépensé pour réaliser ces travaux. Les rues des Pivoines, entre les rues Spring et des Nénuphars, et Guillotte, toutes deux dans le secteur J.-A.-Déragon, ainsi que la rue de Bordeaux dans le secteur nord-ouest recevront une deuxième couche du bitume. «La première couche a déjà été posée. On attend toujours avant de mettre la deuxième que la construction des maisons soit pas mal terminée, que les gros camions ne passent plus», explique Sylvain Perreault, directeur du service des infrastructures et des immobilisations de la municipalité. Le conseil a accordé mardi le contrat à Eurovia Québec Construction. La firme de Montréal, qui a des installations à Bromont, a déposé la plus basse soumission. Elle a devancé Pavage Maska (267 127 $) et Sintra (292 778 $). Les travaux sont prévus en juin et dureront une semaine. Le service des travaux publics de la Ville effectue habituellement ce genre de contrat. Les employés municipaux seront toutefois trop occupés pour faire le travail. «On donne ce contrat à l’externe parce qu’on a déjà pas mal de boulot devant nous. Il y a beaucoup d’entretien à faire, beaucoup de travaux de pavage ailleurs», indique M. Perreault. Michel Laliberté

Une nouvelle étape pour le Parc des sommets

La municipalité de Bromont vient de lancer un appel d’offres pour des services professionnels concernant le futur pavillon d’accueil du Parc des sommets. Les secteurs d’activité sont: architecture, architecture de paysage, ingénierie (spécialités structure), génie civil puis mécanique et électricité. La date butoir pour les candidatures est le 24 avril à 11h. Les soumissionnaires doivent transmettre leur dossier à la directrice du greffe et des affaires juridiques, Catherine Nadeau. Notons que les citoyens avaient pu se prononcer à propos de cette infrastructure lors de la consultation publique tenue en septembre dernier. Aucun site n’a encore été choisi pour ériger le bâtiment. Jean-François Guillet