L'actualité régionale en bref

Délit de fuite, comprimés et capacités affaiblies

Une collision survenue entre une voiture et une camionnette à l’angle de la route 112 et de la rue Ouellette, à Marieville, vers 22h30 jeudi, a dégénéré. «L’enquête démontre que deux personnes étaient à bord du véhicule suspect et qu’avant de prendre la fuite après la collision, le passager aurait menacé et commis des voies de fait envers le conducteur de la camionnette. C’est un témoin qui a suivi et localisé le véhicule suspect dans un stationnement de la rue Robert et qui l’a signalé aux policiers», a indiqué la porte-parole de la Sûreté du Québec, Ingrid Asselin. Les policiers de la MRC Rouville ont donc arrêté les deux occupants du véhicule en question, l’un étant âgé de 17 ans et l’autre de 18 ans. «Tous deux ont été conduits au poste de police et le conducteur de 18 ans a été soumis aux tests d’un agent évaluateur en reconnaissance de drogue. Il a ensuite été libéré et pourrait faire face à des accusations de délit de fuite, de capacité affaiblie et de conduite d’un véhicule routier sous l’effet de la drogue», a mentionné Ingrid Asselin. En ce qui concerne le passager, les agents de la SQ ont saisi plus de 70 comprimés de médicaments sans ordonnance lors de son arrestation. Il a été libéré sous promesse de comparaître ultérieurement. Il pourrait faire face à des accusations de voies de fait, de possession de médicaments sans ordonnance, d’avoir proféré des menaces, ainsi que d’entrave au travail d’un policier. La Voix de l’Est

La police très présente en fin de semaine

Les patrouilleurs de la Sûreté du Québec intensifieront leurs interventions, du 17 au 20 mai, en prévision du long congé des Patriotes. Les usagers du réseau routier sont invités à redoubler de prudence lors de leurs déplacements compte tenu du fort achalandage prévu sur les routes durant cette période. Les interventions prévues cibleront les comportements à risque ou les actions qui contribuent aux collisions, soit : la vitesse, le non-port de la ceinture de sécurité, l’utilisation du téléphone cellulaire au volant et la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues. De plus, la collaboration des automobilistes, motocyclistes, cyclistes et piétons demeure essentielle pour rendre le réseau routier plus sécuritaire. En tout temps, ces derniers doivent respecter la signalisation routière et les lois en vigueur. L’intensification de ces efforts en matière d’intervention et de visibilité vise l’amélioration du bilan routier de l’an dernier qui s’élevait à quatre collisions mortelles et 143 collisions avec blessés survenues sur le territoire de la Sûreté du Québec durant la même période. La Voix de l’Est

Pour une réduction de la vitesse à Waterloo

La municipalité de Waterloo fera passer la vitesse permise de 50 km/h à 30 km/h dans la rue Yves-Malouin, qui accueillera un nouvel ensemble résidentiel sous peu. La présence de familles et de jeunes enfants incite les élus à limiter la vitesse des véhicules dans ce secteur. Par ailleurs, la Ville demande au ministère des Transports du Québec de sécuriser davantage les entrées de la municipalité par la route 112 en provenance de Granby et par la route 241 en provenance de Bromont. Pour ce faire, la limite de 50 km/h devrait être appliquée à ces deux endroits dès la limite du territoire de Waterloo, estiment les membres du conseil municipal, qui demandent que les panneaux d’indication soient devancés. Isabel Authier

Waterloo: prolongement de la rue Yamaska

Comme prévu, Waterloo procédera au prolongement de la rue Yamaska au cours des prochains mois. Le conseil a entériné cette semaine un emprunt de 442 465 $ qui permettra d’aménager un nouveau segment dans ce parc industriel déjà desservi par les services municipaux. Des subventions pourraient cependant venir diminuer la charge de la Ville. On sait qu’un producteur de cannabis médicinal souhaite implanter ses installations sur un terrain de 56 000 pieds carrés acquis dans la rue Yamaska. Le projet de l’entreprise Concept BioCann est estimé entre 1 et 1,5 million $. Isabel Authier

Demande de pavage et de drainage de la rue Foster à Waterloo

Le piètre état de la chaussée de la rue Foster à Waterloo pousse l’administration municipale à faire une requête au ministère des Transports du Québec pour qu’un tronçon soit repavé. L’artère du centre-ville — qui est aussi la route 112 et la route 241, toutes deux de juridiction provinciale — nécessite des travaux de réfection entre la rue Lewis et la limite nord-ouest de la ville (près du Tim Hortons), estime le conseil. Ceux-ci demandent également au gouvernement de se pencher sur le problème d’accumulation d’eau qui se pose à l’angle des rues Foster et Nord. En raison de la présence d’un égout unitaire à cet endroit, le réseau devient saturé d’eau, entraînant notamment des refoulements d’égout. Il est donc demandé au MTQ d’y envisager des travaux de correction du drainage. Isabel Authier   

Aménagement des haltes à la Route des Champs

Les maires de la MRC de Rouville ont octroyé mercredi soir un contrat de 18 750 $ à l’entreprise Ici et Là, COOP d’Aménagement pour l’élaboration des plans et devis du projet d’aménagement des haltes et des aires de repos de la piste cyclable La Route des Champs. Cette compagnie supervisera également les travaux qui auront lieu plus tard cette année. Marie-Ève Martel

Emprunt de 2,8 millions $ pour les écocentres

La MRC de Rouville a entamé mercredi soir les procédures administratives en vue de financer la construction de ses deux écocentres. Un avis de motion décrétant une dépense et un emprunt de 2 849 602,75 $ a été déposé en séance régulière; celui-ci devrait être adopté lors de la prochaine rencontre des maires, le 19 juin prochain. Rappelons que la MRC envisage de construire son écocentre principal à Marieville et un écocentre satellite à Saint--Césaire, à la limite de Saint-Paul-d’Abbotsford. Marie-Ève Martel