L'actualité régionale en bref

Objets volés vendus chez le ferrailleur : deux arrestations

Des vols commis il y a quelques mois pourraient être résolus grâce à l’arrestation d’un Granbyen de 50 ans et d’un Waterlois de 22 ans. Un vol d’équipement agricole avait été perpétré à la fin de l’été dernier sur une propriété du chemin Boulais, à Farnham. Les suspects s’étaient emparés de mangeoires à animaux et de seaux en acier inoxydable entreposés dans un bâtiment qui n’était pas verrouillé. Pendant la même période, une entreprise de la rue Miner, à Cowansville, a été victime de vols commis sur des camions. L’enquête menée par la Sûreté du Québec a récemment permis l’arrestation des deux suspects. L’investigation tend à démontrer que le matériel volé était ensuite vendu chez le ferrailleur. Le duo a été remis en liberté et devra comparaître à une date ultérieure. Karine Blanchard

Église Notre-Dame : coûts à la hausse

Les travaux de transformation de l’église Notre-Dame, appelée à devenir le pavillon Notre-Dame du Cégep de Granby, réservent des surprises qui font gonfler la facture. À ce jour, les travaux supplémentaires ont engendré des coûts de 175 655 $, soit 1,7 % du contrat initial de 10,2 millions de dollars. Rien de bien surprenant dans ce type de chantier, a déclaré le maire Pascal Bonin, lors d’une séance extraordinaire du conseil au cours de laquelle une nouvelle majoration des coûts a été présentée. « C’est sûr que dans un vieux bâtiment comme dans celui de l’église Notre-Dame, il y a plusieurs surprises. Le conseil s’attendait à ça. [...] Il y avait 15 % d’imprévus [au contrat] », a-t-il dit, en réponse à un citoyen qui s’est informé de ce point à l’ordre du jour. Le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie, justifie ces coûts à la hausse par « des conditions spécifiques au chantier » et « des modifications réalisées aux plans généraux ». Un exemple de modification apportée, selon le sommaire décisionnel : étant donné qu’une ligne électrique à l’arrière de l’ancien presbytère devait être déplacée, une tranchée et des conduits ont dû être installés, au coût de 32 000 $, pour permettre à Hydro-Québec de réalimenter le Cégep. Marie-France Létourneau

Fondation Ô p’tit creux : activité courue

La première activité-bénéfice de la Fondation Ô p’tit creux a été populaire. La somme de 12 717 $ a été amassée. Cela inclut les ventes comptabilisées lundi aux cantines et bars laitiers de Saint-Césaire et Granby, ainsi que les pourboires des employés, a relevé mardi le copropriétaire de l’endroit, Patrick Viens. Les fonds amassés par la fondation seront distribués entre les écoles primaires de Saint-Césaire et Rougemont, l’école secondaire P.-G.-Ostiguy, ainsi que cinq écoles primaires de Granby. Les directeurs d’école pourront soumettre les projets qu’ils aimeraient mettre de l’avant au conseil d’administration de la fondation. Celle-ci fait d’ailleurs boule de neige, car elle sera au cœur d’une collecte de fonds organisée le 8 juin prochain à l’Autodrome Granby. Un tournoi de dek hockey, au profit de la fondation, devrait aussi s’ajouter à l’agenda, mais la date reste à confirmer, selon Patrick Viens. Marie-France Létourneau