La pharmacie Brunet située sur la rue Saint-André à Acton Vale déménagera sur la route 116, près des Galeries d’Acton.

L'actualité régionale en bref

La pharmacie Brunet d’Acton Vale se relocalise et deviendra un Jean Coutu.

La pharmacie Brunet située sur la rue Saint-André à Acton Vale déménagera sur la route 116, près des Galeries d’Acton. Elle deviendra par le fait même un Jean Coutu. Si tout se déroule comme prévu, les travaux de construction débuteront dès ce printemps. L’ouverture est prévue pour le mois de novembre. La superficie de la nouvelle succursale sera trois fois plus grande que le Brunet, soit 10 000 pieds carrés. Un laboratoire mieux adapté sera disponible tandis que la section commerciale sera bonifiée ,tout comme l’éventail de cosmétiques. Pharmacienne propriétaire affiliée à Brunet depuis 11 ans, Karine Vallière est fébrile à l’approche de ce changement de cap. « Mon cœur appartient à Brunet, donc ça a été un choix difficile, mais je crois que pour améliorer les services pour ma clientèle, j’ai fait un bon choix », explique-t-elle. Comme c’est le cas actuellement, il y aura deux pharmaciens en service sauf le soir et les fins de semaine. De nouveaux employés pourraient éventuellement être embauchés. Brunet et Jean Coutu appartiennent au groupe Metro. Roxanne Caron

Production de cannabis: Richard Gauthier coupable

Un jury réuni au palais de justice de Granby a trouvé Richard Gauthier coupable, vendredi, de production de cannabis à grande échelle. L’homme de 59 ans a toutefois été acquitté de possession d’arme sans permis. Le ministère public lui reprochait d’avoir géré deux plantations, de 920 et de 63 plants, à Beaulac-Garthby et Granby, respectivement, lors de son arrestation dans la cadre du projet Muraille en juin 2016. M. Gauthier reste en liberté sous conditions en attendant sa sentence. Son dossier reviendra devant la cour en mars pour les observations sur la peine. Pascal Faucher

Conférence sur les services écologiques

Les milieux naturels offrent des biens et services écologiques à la société. C’est ce qu’abordera Martine Ruel mardi matin lors d’un déjeuner-conférence du Réseau environnement Haute-Yamaska (REHY). L’événement aura lieu dès 8h15 au pavillon Horace-Boivin du Zoo de Granby (525, rue St-Hubert). Mme Ruel discutera des différents bienfaits de la présence de milieux naturels et de l’importance de les préserver. Elle présentera des exemples de ces services dans la région. Titulaire d’une maîtrise en géographie de l’Université de Sherbrooke, Mme Ruel travaille dans le domaine de l’environnement depuis 2000. Elle a oeuvré, entre autres choses, pour l’Organisme de bassin versant de la Yamaska et à la Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire de la Montérégie Est. Depuis 2015, elle est directrice des opérations chez Corridor appalachien. Il en coûte 20 $ pour participer à l’événement. L’argent recueilli est utilisé pour payer les activités de REHY. La Voix de l’Est