La murale représentant une carte du monde peinte dans le couloir de la bibliothèque scolaire de l’école secondaire J.-H.-Leclerc, datant de 2011, sera redynamisée par l’ajout de drapeaux représentant les 16 nationalités des immigrants fréquentant les classes de la polyvalente.

L’actualité régionale en bref

Une murale pour s’ouvrir aux autres

La murale représentant une carte du monde peinte dans le couloir de la bibliothèque scolaire de l’école secondaire J.-H.-Leclerc, datant de 2011, sera redynamisée par l’ajout de drapeaux représentant les 16 nationalités des immigrants fréquentant les classes de la polyvalente. « Dans le projet sur les droits de l’homme que je fais en éthique depuis à peu près 8 ans, les élèves font un travail sur les pays de nos élèves immigrants, explique l’enseignante Claire Bergeron. Ils doivent se sensibiliser aux droits de l’homme dans les pays de nos élèves. Et ensuite, ils font des présentations orales. » Elle trouvait la peinture de la carte du monde fade et l’idée lui est venue de faire dessiner les drapeaux des 16 pays par les élèves immigrants en collaboration avec l’enseignante en art. Ceux-ci, plastifiés, devaient être collés au mur vis-à-vis l’emplacement des pays sur la planète jeudi, mais trop peu d’élèves immigrants ont pu se libérer de leur cours. L’objectif de ce type de projets est d’ouvrir l’esprit des Québécois d’origine aux autres. Un souper interculturel avait aussi lieu en soirée.  

Invitation à joindre le Circuit zéro déchet

Quatre commerces de Cowansville font partie du large Circuit zéro déchet. Afin que plus de commerçants adhèrent au circuit, la Ville de Cowansville appuie cette initiative citoyenne et invite toutes les boutiques fournissant une option zéro déchet à obtenir gratuitement leur certification. La Ville et son agent de sensibilisation, Alexandra Lamontagne, ont reçu une formation pour s’assurer que les commerces répondent aux critères. Cowansville figure, depuis, au nombre des ambassadeurs du circuit et peut donc remettre les autocollants qui identifient les commerçants répondant aux critères recherchés. « Avoir l’appui de la Ville, c’est un immense avantage pour nous. En plus de pouvoir rejoindre plus de gens, on peut créer un mouvement à Cowansville, ce qui était notre but premier. On invite les commerçants qui ont à cœur l’environnement à se joindre au mouvement et à s’inscrire au Circuit Zéro Déchet », indique Alexandra Lamontagne, instigatrice du Comité vert de Cowansville, par voie de communiqué. Une séance de consultation sur l’environnement aura par ailleurs lieu le 13 mars à 7 h 30, à l’hôtel de ville de Cowansville. La première rencontre du Comité vert de Cowansville se tiendra le 14 mars à la salle Arthur-Fauteux, dans le bâtiment de la MRC Brome-Missisquoi, dès 19 h.