L'actualité régionale en bref

Intersection dangereuse : Ange-Gardien s’adresse au MTQ

La municipalité d’Ange-Gardien interpellera sous peu le ministère des Transports du Québec pour sécuriser l’intersection de la route 235 et du Rang St-Charles. Une résolution a été adoptée en ce sens lundi soir, lors de la séance du conseil. Une problématique de visibilité rend la circulation dangereuse à cet endroit, a indiqué la directrice générale Brigitte Vachon. Ange-Gardien demandera au ministère d’étudier la possibilité de diminuer la vitesse à l’approche de ce croisement et d’aménager une voie d’accélération pour permettre des dépassements plus sécuritaires. Marie-Ève Martel

Cannabis à Stukely-Sud : seulement en zone agricole

Le conseil municipal de Stukely-Sud a déposé un avis de motion visant à circonscrire la culture et la production de cannabis dans les zones agricoles de son territoire. Cette initiative, adoptée à l’unanimité, survient après qu’une demande ait été adressée à la municipalité, a fait savoir la directrice générale Louisette Tremblay. Advenant l’entrée en vigueur du règlement, dont la date d’adoption n’a pas été précisée, la production de cannabis serait interdite dans toutes les zones non agricoles de la municipalité. Marie-Ève Martel

Retour du Festival du piment et de la bière à Ange-Gardien

Après une première mouture bien relevée, le Festival bières et piments forts, une initiative de Pépinière Express, sera de retour à Ange-Gardien le 9 juin prochain, de 10 h à 20 h. La municipalité a donné son aval au retour de l’événement lors de la séance régulière du conseil, lundi soir. Lors de sa première tenue, l’an dernier, le festival avait réuni un peu plus d’une quinzaine de producteurs de piments forts et de sauces piquantes, ainsi que deux microbrasseries. Marie-Ève Martel

Pluie et vents violents : de l’aide pour les sinistrés de Brome

Les sinistrés touchés par les pluies abondantes et les vents violents des 29 et 30 octobre 2017, à Brome, sont maintenant admissibles au Programme d’aide financière spécifique à ces deux sinistres. Ce programme est une aide de dernier recours accessible aux municipalités, aux citoyens et aux entreprises pour réparer, entre autres, certains dommages aux résidences principales et aux infrastructures municipales essentielles qui ne sont pas couverts par une assurance. La Voix de l’Est