L'actualité régionale en bref

Cowansville : un registre pour le mégaprojet au centre-ville

Les citoyens de la zone concernée et des zones contigües du projet domiciliaire d’envergure de Guy Samson, au centre-ville de Cowansville, pourront demander un référendum. La période de dépôt des demandes de registre se termine jeudi à 16 h 30, mais on sait déjà qu’il y a suffisamment de demandes pour qu’un registre soit ouvert. En signant le registre, les citoyens concernés signifieront leur opposition au projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) qui permettrait au promoteur d’aller de l’avant avec son projet. Si le nombre de signatures est suffisant, la Ville devra tenir un référendum, retourner à la table à dessin pour proposer autre chose ou abandonner le PPCMOI. Le registre devrait se tenir vers la fin du mois de mars. Le projet controversé prévoit la construction de quatre à cinq immeubles de dix étages, pour un total de 256 logements, en bordure du boulevard de Dieppe. Le plan d’urbanisme de Cowansville ne permet pas de construire d’immeubles de plus de cinq étages. Cynthia Laflamme

Fiscalité agricole: aux municipalités de prendre position

La MRC Brome-Missisquoi a choisi de ne pas se prononcer sur le projet de loi 48 en matière de fiscalité agricole. Le mois dernier, le conseil des maires devait adopter une résolution pour faire connaître son désaccord envers ce projet de loi de la CAQ, qui doit entre autres plafonner la valeur foncière des terres agricoles pour limiter les hausses du taux de taxe foncière des producteurs. La présence d’agriculteurs, qui ont pris la parole, a fait reculer les élus. Un mois plus tard, les élus ont choisi de laisser libre cours aux municipalités de prendre position. Certaines municipalités s’opposent à ce projet de loi, comme Cowansville, East Farnham et Bedford. D’autres, telles que Pike River, Sainte-Sabine et Brigham, appuient le projet de loi et les demandes de l’UPA. Cynthia Laflamme

Brunch-bénéfice pour financer le recrutement et la formation des infirmiers à l’Hôpital BMP

Brunch-bénéfice au profit de la Fondation de l’Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins (BMP) est reconduit pour une 32e année. L’événement organisé en collaboration avec le Club des Lions de Knowlton aura lieu à L’Auberge West Brome le dimanche 26 avril 2020. Deux services y seront proposés : l’un à 10 h et l’autre à 13 h. Les billets sont en vente sur le site internet et aux bureaux de la Fondation BMP, ainsi qu’au centre de Loisirs et services communautaires de Lac-Brome, au coût de 60 $. Cette collecte de fonds permettra de financer « un important programme de recrutement et de formation pour les étudiants diplômés en soins infirmiers à l’Hôpital BMP », indique par voie de communiqué Joanie Beauregard-Larose, coordonnatrice aux évènements et communications pour la Fondation BMP. Le Brunch BMP est aussi l’occasion de remettre le Prix George Bristol, qui souligne l’engagement exceptionnel et soutenu d’hommes et de femmes qui s’engagent pour le bien-être de la communauté de l’hôpital et de la fondation. Mme Cynthia Clinton, bénévole depuis 1993 pour les auxiliaires de l’Hôpital BMP, est la lauréate du prix 2020. Depuis sa première mouture en 1993, qui prenait alors la forme d’un souper spaghetti, la Fondation a amassé et investi plus de 32 millions de dollars dans des projets de réaménagement « dans le but d’offrir de meilleurs services et un plus grand accès au soin de santé », précise-t-on. Nicolas Bourcier