L'actualité régionale en bref

Rougemont se joint à l’Alliance Ariane

Après la MRC de Rouville, les municipalités de Richelieu, Marieville et Saint-Césaire, c’est au tour de Rougemont de se joindre à l’Alliance Ariane. Ce mouvement demande que le gouvernement du Québec se dote d’une Politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, qui serait administrée par le ministre des Affaires municipales. Marie-Ève Martel

Opposition au registre des armes d’épaule

La municipalité de Rougemont a résolu, lundi soir, de s’opposer à son tour au registre des armes d’épaule. Les membres du conseil municipal estiment que le registre n’apporte aucune mesure de sécurité concrète afin de combattre l’importation, la fabrication et la possession d’armes illégales. Par leur résolution, les élus se disent « solidaires avec les chasseurs, tireurs sportifs, les collectionneurs et les citoyens » opposés au registre. Près de 170 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) se sont jusqu’à présent prononcées contre le registre. Marie-Ève Martel

Budget de soutien et de recherche: Denyse Tremblay retourne l’argent

La conseillère municipale Denyse Tremblay a remis un chèque de 78 $, jeudi matin, à l’hôtel de ville pour rembourser la somme qu’elle avait reçue du budget de recherche et de soutien. 

Comme le rapportait La Voix de l’Est mercredi, elle est l’un des trois conseillers à avoir eu recours à ce poste budgétaire. 

Elle assure n’avoir rien su de la provenance de l’argent qui lui a permis de rembourser les dépenses de sa représentation aux prix d’excellence des villes et villages en santé à Sherbrooke. 

Mme Tremblay raconte avoir remis les factures aux finances et qu’on lui a remboursé la somme. 

Devant le constat que l’argent venait du budget de recherche et de soutien, que le conseil municipal s’était engagé à ne pas utiliser, elle a signé un chèque pour réparer l’erreur. Cynthia Laflamme

Ville de Farnham: départ de la directrice des ressources humaines

La Ville de Farnham n’aura plus de directrice des ressources humaines. France Landry, qui était à l’emploi de la municipalité depuis 19 ans, relèvera de nouveaux défis dans une industrie qui ouvrira bientôt ses portes à Farnham. 

Les élus s’accordent un temps de réflexion pour évaluer la charge de travail du poste avant de le combler. 

Le départ de Mme Landry survient peu de temps après celui du directeur du Service de planification et aménagement du territoire, Benoit Larivière, qui a quitté à la mi-décembre. 

Il avait annoncé quelques mois plus tôt son intention de relever de nouveaux défis plus près de chez lui, ce qui s’est finalement concrétisé. 

Quelques mois auparavant, la Ville a mis fin au lien d’emploi de son directeur général, François Giasson. 

L’entente est toutefois confidentielle. Depuis ces départs, les deux postes ont respectivement été comblés par Jennika Rodrigue-Lacasse et Yves Deslongchamps. 

Le maire Patrick Melchior assure que les relations sont bonnes au sein de l’administration municipale et qu’il «n’y a pas de cause à effet», assure-t-il, à propos du mouvement de personnel. Karine Blanchard