L'actualité régionale en bref

Une bonne action confondue avec un vol de chien
Ce qui semblait être le plus récent épisode dans la saga des vols de chiens perpétrés dans la région s'est plutôt avéré être un malentendu, a confirmé la Sûreté du Québec, mardi à Waterloo. Plutôt que d'avoir été enlevé, Bull, un golden croisé, aurait fait une fugue.
L'homme à la camionnette blanche l'aurait aperçu en bordure de route et pris en charge, le temps de retrouver ses propriétaires. Comme le numéro inscrit sur la médaille de Bull était celui d'une clinique vétérinaire, il aura fallu quelques heures avant de réunir le chien et ses maîtres demeurant dans la rue Allen. La Voix de l'Est
L'aréna de Bedford reçoit une aide financière
L'aréna de Bedford a reçu une aide financière de 800 000 $ dans le cadre du Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant au gaz R-12 ou R-22, de la part de ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et du ministère de la Famille.
« Nous sommes très contents de recevoir cette contribution, car ça va permettre d'enlever une partie du fardeau du dos de la population de Bedford », indique le directeur général de Bedford, Guy Coulombe. Le coût total de la rénovation de l'aréna est d'un peu plus de 2,95 M$. Les normes du programme permettent d'obtenir une aide financière pouvant aller jusqu'à 50 % des coûts admissibles. Antoine Lacroix
L'ancienne banque Molson sera démolie
Le comité de démolition de la Ville de Bedford a donné le feu vert à la démolition de l'ancienne banque Molson, ouvrant ainsi la voie au réaménagement des routes 202 et 235. Le comité dit avoir reconnu l'importance patrimoniale du bâtiment, mais a considéré les coûts reliés à un éventuel déplacement, qui sont estimés à 700 000 $.
Il a aussi pris en compte l'intention de la Ville qu'un bâtiment multifonctionnel de deux étages et demi soit érigé sur le terrain laissé vacant avec la disparition de la banque et du bâtiment adjacent. Les coûts de ce bâtiment seraient à la charge d'un promoteur.
« Ce n'est pas sans difficulté que le comité décide d'autoriser la démolition » de la banque Molson, a-t-il indiqué au conseil municipal. Les opposants ont 30 jours pour faire appel de cette décision auprès du conseil, qui statuera sur la question le plus vite possible. Le conseil municipal pourra confirmer ou infirmer la décision du comité de démolition. Antoine Lacroix