L'actualité régionale en bref

Une meilleure visibilité sur la rue Notre-Dame

La municipalité de Saint--Césaire demandera l’autorisation au ministère du Transport pour installer un miroir concave à l’angle de la rue Notre-Dame (route 233) et de l’avenue Saint-Paul. Cette résolution fait suite à des demandes formulées par des citoyens ayant témoigné d’un manque de visibilité à cette intersection lorsqu’ils tentaient de s’engager sur la rue Notre-Dame par l’avenue Saint-Paul. La présence d’un miroir permettrait aux automobilistes à l’arrêt d’apercevoir des véhicules qui circulent sur l’artère perpendiculaire et d’éviter des collisions. Marie-Ève Martel

Le contrat du planchodrome octroyé

Le conseil municipal de Saint-Césaire a retenu les services de Tessier Récréo-parc pour réaliser l’installation de son futur skatepark. La firme de Nicolet s’est démarquée quant aux différents critères soumis dans sa proposition, qui a également obtenu la faveur des jeunes césairois, invités à se prononcer sur quatre scénarios d’aménagement. Trois entreprises avaient été invitées à soumettre des plans d’aménagement pour la future infrastructure ; outre l’entreprise retenue, seule Simexco, de Sainte-Julie, avait répondu à l’appel. La municipalité dispose d’un budget de 70 000 $ pour réaliser le projet, dont les travaux devraient commencer au plus tard à la mi-août pour que l’infrastructure soit terminée à temps pour la rentrée. Marie-Ève Martel

Secteur des terres Miner: victoire des opposants aux changements de zonage

Double victoire pour les opposants au changement de zonage des rues Palmer-Cox et Churchill. Les deux règlements ont été rejetés par les citoyens qui s’étaient déplacés à la tenue des registres jeudi. L’opposition au projet de modification de zonage entre les rues Palmer-Cox et Houle a récolté 106 signatures alors que seulement 36 étaient nécessaires. Un promoteur souhaite construire des maisons jumelées sur une rue qui sera éventuellement aménagée. « Moi, ça me concerne directement parce que j’habite à côté d’où ils veulent faire les travaux », explique Christian Roy, qui attendait pour signer le registre quelques minutes avant sa fermeture. Les opposants au règlement de zonage pour un lot adjacent au Faubourg Champêtre ont été également soulagés en apprenant les résultats du registre : 21 signatures y étaient inscrites soit six de plus que nécessaire. Les propriétaires du Faubourg ont déposé la demande de dézonage afin de permettre l’aménagement d’une quatrième entrée pour accéder aux bâtiments via la rue Churchill. Pour l’instant, une seule voie permet l’accès à la résidence pour aînés, mais les zonages actuels permettraient l’édification de deux entrées supplémentaires. Les registres seront déposés au prochain conseil municipal le 20 août. Comme l’explique la greffière adjointe Julie Bertrand, les élus pourront alors retirer les deux projets de règlements ou encore demander la tenue d’un référendum. La décision devra être prise lors de cette séance du conseil ou celle du 4 septembre. Mickael Lambert