L'actualité régionale en bref

Nouvel édifice dans le parc industriel

Granby Industriel a récemment vendu un terrain de la rue Bousquet à une entreprise à numéro de Sherbrooke. « Elle va construire un bâtiment au bénéfice d’une entreprise locataire, explique Patrick Saint-Laurent, directeur général de Granby Industriel. C’est une entreprise de Granby qui déménage parce que l’endroit où ils sont ne convient plus à ce que l’entreprise veut faire. C’était un dossier majeur, [...] on ne voulait surtout pas qu’elle quitte Granby. » Le nom de l’entreprise et son secteur d’activité ne sont pas dévoilés pour le moment puisque l’annonce n’a pas été faite à l’interne. Le terrain d’environ 451 033 pi2  a été vendu pour la somme de 338 275 $. Cynthia Laflamme

Fini les encans municipaux

La Ville de Granby met fin aux encans municipaux. L’administration procède déjà par l’intermédiaire du site de Encans Ritchie pour ses véhicules municipaux désuets ou des équipements qui y sont rattachés et, depuis, l’encan municipal fonctionne à perte pour disposer des autres biens, a révélé le conseil municipal, mardi. Le coût moyen d’un encan municipal est de 6000 $ et les trois derniers encans tenus depuis l’automne 2016 ont permis de vendre des biens pour un total de 3336 $. Les élus ont donc voté pour l’abolition des encans. La division des approvisionnements disposera autrement des biens. Les objets d’une valeur de moins de 10 000 $ seront donnés à des organismes à but non lucratif, ou à une maison d’enseignement ou ils seront cédés en échange d’autre chose lors de l’acquisition d’un bien de remplacement. Ils pourraient aussi se retrouver aux rebuts ou être mis aux enchères au Centre de services partagés au Québec (CSPQ). Pour les biens d’une valeur marchande de plus de 10 000 $, la Division des approvisionnements fera une recommandation au conseil municipal quant aux dispositions à prendre. Cynthia Laflamme

Prolongement des rues à l’ouest de la 139

Les rues à l’ouest de la 139, dans le quartier industriel, seront bientôt prolongées. Un contrat de 2 813 524 $ a été accordé au plus bas soumissionnaire conforme, Germain Lapalme & fils, pour la construction des infrastructures. « On prolonge le réseau et des rues pour viabiliser des terrains qu’on souhaite vendre pour des industriels éventuels, explique le directeur général de Granby, Michel Pinault. En arrière de chez Monarque, l’ancien Protec-Style, il y a des terrains qui ont été vendus, mais il faut aller plus loin. » Les réseaux d’égout, d’eau potable et d’éclairage seront prolongés, mais un bassin de rétention des eaux de ruissellement et de pluie sera aussi construit pour répondre aux normes gouvernementales et éviter de surcharger les réseaux pluviaux et d’égout. Cynthia Laflamme