L'actualité régionale en bref

Être différent ou faire la différence

L’auteur et communicateur Alain Labonté sera de passage au Café étudiant du Cégep de Granby le jeudi 15 février dans le cadre d’un 5 à 7 sur la diversité intitulé Être différent ou faire la différence. Dans son dernier livre Moi aussi, j’aime les hommes, écrit en complicité avec Simon Boulerice, M. Labonté nous livre ses réflexions sur l’importance d’être soi-même, de cultiver l’amour et l’attention aux autres. Comment se vit son homosexualité ? Quels tabous ont été dépassés et ceux qui persistent ? Comment s’exerce notre tolérance sociale face aux différences ? De la santé mentale à l’homosexualité, Alain Labonté nous parle d’abord de lui, de son passé familial et de ses révoltes. Entrée libre. Une séance de signatures aura lieu à l’issue de la causerie. Information : bdesouza@cegepgranby.qc.ca. La Voix de l’Est

Deux places pour aller à Cabourg

La Ville de Bromont recherche deux Bromontois âgés entre 18 et 30 ans qui seraient intéressés à occuper un emploi en France, dans le cadre du programme d’échange de l’Association Québec-France. Deux emplois sont proposés à Cabourg, en Normandie, soit un poste de six semaines d’aide-animateur auprès d’enfants de 3 à 6 ans et un autre d’agent d’accueil à la plage de Cabourg pour sept semaines. Les emplois sont rémunérés, mais les participants devront débourser 500 $, notamment pour le billet d’avion. Une demande d’aide financière peut être faite à la Fondation du maire. La Ville de Cabourg se charge du transport et de l’hébergement des Bromontois. Communiquer avec Valérie Marin au 450 525-3469 ou avec Diane Perron au 450 534-2493 avant le 28 février. La Voix de l’Est

13 000 $ pour L’OEIL

Le Souper dans le noir de l’OEIL a permis à l’organisme d’amasser une somme record, depuis que se tient cette activité de financement, commencée il y a dix ans. Avec 360 participants, plus de 13 000 $ ont été amassés. Un cocktail a lancé la soirée samedi au collège Mont-Sacré-Coeur, puis les convives ont soupé dans le noir, une expérience hors de l’ordinaire et qui ouvre les sens. « Ça a été un très beau succès, confie le coordonnateur Pierre Champagne. Cet argent-là sert directement pour offrir des activités de qualité à nos membres. » Il s’agit de la principale source de financement de l’OEIL pour sortir de l’isolement les personnes atteintes de cécité partielle ou totale. Les activités organisées peuvent être autant culturelles que sportives et l’organisme tente d’organiser un voyage annuel durant lequel l’ouï, l’odorat, le toucher et le goût sont principalement sollicités. Cynthia Laflamme

11 700 $ pour le centre communautaire de Lawrenceville

La Fabrique Sainte-Famille a reçu un montant de 11 700 $ de la part du gouvernement du Canada pour améliorer l’accessibilité au Centre communautaire de Lawrenceville. L’annonce en a été faite dimanche midi par le député de Shefford, Pierre Breton. Le montant provient du Fonds pour l’accessibilité de ce ministère et vise à faciliter l’accès aux immeubles pour les aînés et les personnes à mobilité réduite. « Je suis fier que le gouvernement du Canada soutienne la communauté de Lawrenceville par cet investissement qui permettra à un plus grand nombre de citoyens d’accéder aux activités communautaires », a affirmé M. Breton. La Voix de l’Est

Deuxième marché public d’hiver

Le deuxième marché public hivernal de Granby s’est tenu samedi à la Ferme Héritage Miner. Les visiteurs ont pu trouver presque de tout pour remplir leur garde-manger grâce aux 25 marchands sur place. Il y avait quelques nouveaux exposants, dont François Lamontagne et ses semences pour le jardin. Certaines provenaient de la Ferme Héritage Miner, mais la plupart provenaient de sa collection personnelle. « Les gens ont de l’intérêt parce que c’est le temps de commencer ses semis », explique celui qui a déjà été jardinier en chef à la ferme. Il y avait même du maïs soufflé sur sa table pour démontrer qu’une fois planté, le pop-corn redevient un plant. Il a d’ailleurs profité de l’occasion pour donner quelques conseils aux jardiniers. Habituée aux marchés publics, Kim Lam était aussi présente avec ses produits asiatiques congelés. « Ça va bien, les clients sont au rendez-vous. Ils commencent à savoir qu’on est là aux marchés hivernaux. » Le prochain marché public hivernal de Granby aura lieu le 10 mars de 9 h à 14 h. La Voix de l’Est