Les membres du comité organisateur du déjeuner du directeur de Bromont : Steeve Renaud, Sonia Larochelle, Caroline Langlois, Mathieu Lacroix et le directeur Jean Bourgeois.

L'actualité régionale en bref

Le premier déjeuner du directeur du Service de police de Bromont a été couronné de succès.
L'événement se déroulait au profit de la Fondation québécoise du cancer au restaurant Mikes de Bromont, lundi matin. Les policiers de la Sûreté du Québec en Estrie participaient également à l'événement dans des restaurants situés à Sherbrooke, Lac-Mégantic, Coaticook et Victoriaville. À Bromont, plus de 300 déjeuners ont été servis, ce qui a permis d'amasser plus de 9000 $. La rondelette somme de 21 832 $ a été recueillie à travers tous les restaurants participants. L'argent sera remis au Centre régional et Hôtellerie de l'Estrie de la Fondation québécoise du cancer. Karine Blanchard
DG de Waterloo: six candidats retenus
Au terme de la période de mise en candidature, vingt-six personnes ont soumis leur CV pour assurer la succession de l'ancien directeur général et trésorier de la municipalité de Waterloo, Éric Sévigny. De ce nombre, six candidats et candidates - provenant de l'interne et d'ailleurs au Québec - ont été retenus pour la prochaine étape des entrevues, qui se tiendra les 18 et 19 avril devant un comité de sélection. Selon le maire de Waterloo, Pascal Russell, au moins deux postulants devraient ensuite être invités à subir des tests plus approfondis. «À moins de tomber sur la perle rare avec qui il y aura des atomes crochus», laisse-t-il entendre. L'annonce officielle de la personne choisie devrait être faite à l'assemblée ordinaire du conseil municipal du mois de mai. Rappelons qu'Éric Sévigny est maintenant directeur général de la Ville de Bromont. Isabel authier 
Un drone pour une livraison au pénitencier
Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ) a arrêté trois hommes le 28 mars dernier, relativement à la possession de comprimés pouvant s'apparenter à une substance anabolisante. «L'enquête tend à démontrer que les suspects étaient sur le point d'utiliser un drone pour faire la livraison d'un colis à l'établissement fédéral de détention de Cowansville», précise la SQ. Les suspects, âgés de 27 à 30 ans, ont été interceptés dans le stationnement d'un commerce de la rue Racine, à Cowansville, puis libérés sur sommation. Ils pourraient faire face à des accusations de possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic. Du même coup, le corps policier provincial a saisi plus de 800 grammes de tabac, plus de 150 comprimés pouvant s'apparenter à une substance anabolisante, deux cellulaires et un véhicule de marque Honda. Antoine Lacroix