L’actualité régionale en bref

Subvention aux nouveaux commerces : le règlement assoupli à Granby

Les élus de Granby ont déposé un avis de motion lors de la dernière séance du conseil municipal pour assouplir les règles du programme de subventions lancé l’an dernier pour attirer de nouveaux commerces dans les locaux vacants du centre-ville. Une fois la nouvelle mouture du règlement adoptée, les propriétaires-occupants ou les locataires auront une période de six mois, après le début de l’occupation du local visé, pour déposer leur demande. « Souvent, les gens qui partent un commerce sont dans un brouhaha. Ils s’installent et apprennent qu’il y a un programme de subvention, mais ils ont déjà loué leur local », dit le maire Pascal Bonin. Selon lui, la Ville veut assouplir sa réglementation. Auparavant, les commerçants devaient déposer leur demande de subvention avant de signer leur bail. Après, il était trop tard. « Plus ça avance, plus le programme est connu. Mais ce ne sont pas toujours des gens d’ici qui ouvrent des commerces. Ils ne savent pas nécessairement les programmes qui sont disponibles. Au lieu d’essayer de leur nuire, on va essayer de les aider », dit le maire. Une autre modification a par ailleurs été présentée afin de permettre aux centres d’appels de profiter du programme de subvention. Un projet en ce sens serait dans l’air, dit le maire. Marie-France Létourneau 

Le chemin des Dix-Terres rouvert partiellement

Bien que Marieville ait décidé de rouvrir le chemin des Dix-Terres entre le 15 avril et le 15 novembre, la municipalité de Rougemont estime qu’il existe toujours un risque de sécurité pour ses citoyens qui y demeurent, c’est pourquoi elle invite sa voisine à reconsidérer sa décision et à rouvrir l’artère à l’année. Lorsque Marieville a unilatéralement décidé de fermer définitivement sa portion du chemin, en mai dernier, le conseil municipal rougemontois avait déjà fait part de son inquiétude quant à l’accessibilité d’une ambulance ou d’un camion de pompier, par exemple, dans ce secteur désormais doté d’un cul-de-sac. De plus, comme le chemin des Dix-Terres sert de voie de contournement lorsqu’il y a un accident sur la route 229, sa fermeture nécessitera une « logistique importante » en cas d’urgence, fait valoir la municipalité dans une résolution adoptée lundi soir. Marie-Ève Martel