La voiture a embouti le côté de la remorque à l'intersection des rues Cowie et Simonds.

L'actualité régionale en bref

Collision entre une auto et un poids lourd

Une collision survenue entre une voiture et un poids lourd a fait deux blessés, vendredi matin, à l’intersection des rues Simonds et Cowie à Granby.

La voiture conduite par une femme de 38 ans a embouti le côté de la remorque. L’impact a été foudroyant. Elle s’est retrouvée incarcérée dans son véhicule. Les pompiers de Granby ont dû intervenir pour la libérer de son véhicule en utilisant les pinces de désincarcération. 

La conductrice et le camionneur âgé de 59 ans ont été traités par les paramédics. Ils ont été transportés à l’hôpital de Granby pour soigner des blessures qui ne mettent pas leur vie en danger. 

L’enquête policière démontre qu’un des deux conducteurs n’aurait pas respecté le feu de signalisation en omettant d’immobiliser son véhicule au feu rouge. 

La circulation a été difficile à cette intersection jusqu’aux environs de 9 h. Karine Blanchard

La rue Shefford fermée deux heures

Deux conducteurs sont sortis pratiquement indemnes d’un accident qui aurait pu être beaucoup plus grave, à Bromont vendredi. 

Les véhicules circulaient sur la rue Shefford, près de Waterloo, dans une zone limitée à 80 km/h, quand une automobiliste a perdu le contrôle et a heurté le coin avant du véhicule venant en sens inverse. 

Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour extirper une femme de sa voiture, relate le sergent Sylvain D’Amours, du service de police de Bromont. 

« On craignait le pire sur la scène de l’accident. Il y avait des débris partout. L’homme et la femme ont été transportés en ambulance à l’hôpital par mesure préventive puisque les coussins ont été déployés. » Les coussins gonflables et le port de la ceinture de sécurité pourraient leur avoir évité de graves blessures, souligne le sergent D’Amours. 

La glace noire est en cause dans cette perte de contrôle. La rue a été fermée durant deux heures. Elle a été rouverte après l’épandage d’abrasif. Cynthia Laflamme

Bon bilan pour le bac brun

La collecte de matières organiques implantée dans la zone 9 de la ville de Granby en mai 2017 a permis d’amasser 224,7 tonnes de déchets grâce aux bacs bruns. 

Les résultats de cette première expérience en Haute-Yamaska s’approchent de très près des prévisions, qui étaient de 225 tonnes, assure le préfet de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin. 

Dans cette même zone, la collecte à trois voies — bac brun, bac de recyclage et bac à ordures réunis — aurait permis, entre mai et novembre 2017, de réduire environ du tiers la quantité d’ordures enfouies, par rapport à la même période en 2016. 

Par ailleurs, 529 citoyens de la zone 9 ont rempli un questionnaire en ligne, en novembre dernier. Parmi ceux-ci, 97,6 % participaient à la collecte de matières organiques et 83,3 % disaient mettre leur bac brun à la rue à chaque collecte. 

À compter du 31 mai prochain, la municipalité de Saint-Alphonse-de-Granby joindra le mouvement. Les bacs bruns seront ensuite déployés sur tout le territoire de la Haute-Yamaska au printemps 2019. Isabel Authier