L'actualité locale en bref

La municipalité de Rougemont a octroyé le contrat pour la construction de son futur centre des loisirs. À l'occasion d'une séance extraordinaire, les élus ont choisi Constructions Bâtiments Québec, le plus bas soumissionnaire. Le contrat octroyé est de 1 784 412$.
Les travaux devraient débuter avant les vacances de la construction.
Rappelons que le projet sera financé à hauteur de 500 000 $ via un règlement d'emprunt, qui serait remboursé à même les taxes foncières, à raison d'environ 0,01 $ par tranche de 100 $ d'évaluation, et ce, sur une période de 20 ans. Rougemont puisera également 260 000 $ à même son fonds de roulement, en plus de piger 120 000 $ dans son fonds général d'immobilisations pour éponger le reste de la facture, si elle voit sa demande de subvention formulée auprès du Fonds des petites collectivités être refusée. Marie-Ève Martel
Transaction de drogue avortée
Une transaction de drogue a abruptement pris fin lorsque des patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont surpris deux individus sur le perron arrière d'un bar de la rue Church, à Cowansville, dans la nuit du 25 juin. 
Le revendeur de drogue, âgé de 24 ans, a été arrêté alors qu'il était en possession d'une quarantaine de comprimés de méthamphétamine, en plus d'un couteau et d'une imitation d'arme de poing. Il est demeuré détenu jusqu'à sa comparution, lundi. 
L'acheteur, un homme de 46 ans, a pour sa part été remis en liberté en attendant la suite des procédures judiciaires. Il avait en sa possession quelques comprimés, dont la nature n'a pas été spécifiée. Marie-Ève Martel
Vol de véhicule à Cowansville
Un jeune homme de 19 ans fera face à la justice après avoir volé un véhicule et s'être retrouvé en possession de drogue.
Dans la nuit de samedi à dimanche, peu après minuit, le vol d'une automobile a été signalé aux policiers de la Sûreté du Québec, qui ont localisé celle-ci une vingtaine de minutes plus tard sur la rue Victoria, à Cowansville. Le suspect, sur qui les patrouilleurs ont retrouvé des comprimés de méthamphétamine, conduisait alors avec les capacités affaiblies par la drogue.
À la suite de son arrestation, il a dû se soumettre au test d'un agent évaluateur en stupéfiants. Il est ensuite demeuré détenu jusqu'à sa comparution, où il a été accusé de vol de véhicule, possession de stupéfiants, conduite avec les facultés affaiblies par la drogue et bris de condition. Marie-Ève Martel
Sur la photo, dans l'ordre habituel: René Lengacher, pompier de Sutton, les conseillers municipaux Veerle Beljaars et Kenneth Hill, le maire Louis Dandenault, le conseiller Winston Breese, Cynthia Brunelle, coordonnatrice aux loisirs et à la vie communautaire, et le préventionniste Marc-Antoine Fortier.
Le parc Goyette-Hill entièrement revampé
Le parc Goyette-Hill a été officiellement inauguré samedi à Sutton.
La dernière phase de réaménagement du parc aura permis de construire un nouveau pavillon et une piscine, installer des jeux d'eau et de nouveaux modules de béton durable pour le parc de planches à roulettes, finaliser le réseau des sentiers, intégrer un amphithéâtre naturel ainsi que le nouvel espace intergénérationnel incluant des modules de mise en forme.
La Ville a reçu une subvention, qui a permis de payer la moitié des coûts de cette étape, de la part du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur.  Près de 250 personnes étaient présentes à l'inauguration et au lancement de la politique des familles et des aînés qui se tenait conjointement. La Voix de l'Est
Un jeune de 22 ans arrêté avec les capacités affaiblies
Un jeune automobiliste a été arrêté et comparaîtra devant un juge pour avoir conduit un véhicule avec les capacités affaiblies par l'alcool.
Le conducteur de 22 ans a été intercepté par des agents de la Sûreté du Québec dans la nuit du 24 juin, sur le chemin de la Rivière, à Bedford. Il a par la suite échoué l'alcootest, qui a démontré qu'il présentait un taux d'alcoolémie supérieur à la limite permise par la loi. Marie-Ève Martel
Un récidiviste de l'alcool au volant épinglé
Un quinquagénaire récidiviste de l'alcool au volant a été arrêté durant le long congé de la Fête nationale.
L'homme de 50 ans a été intercepté près de l'intersection des chemins Tibbits Hill et Knowlton, à Lac-Brome, dans la nuit du 24 juin dernier. Il conduisait en état d'ébriété et son véhicule n'était pas équipé d'un antidémarreur éthylométrique, une condition que l'individu devait respecter en vertu d'une précédente arrestation.
Par ailleurs, le conducteur a échoué l'alcootest avec un taux d'alcoolémie dépassant le double de la limite légale. Les policiers ont procédé à la saisie du véhicule et l'homme devra se présenter en cour ultérieurement en lien avec cet événement. Marie-Ève Martel