L'actualité en bref

Justice
Ivre, il compose le 911 au lieu du 411
Deux accusations pour bris de condition ont été retenues, jeudi, contre un homme 54 ans de Granby.
Michel Delisle a reconnu avoir, en deux occasions, consommé de l'alcool alors qu'une ordonnance de la cour le lui interdisait.
Il s'est d'abord retrouvé au coeur d'une dispute dans un bar ; puis deux semaines plus tard, il a composé le 911 sur son téléphone, au lieu du 411 souhaité, alors qu'il était de nouveau intoxiqué.
Sur place, les policiers ont constaté le manquement.
Compte tenu de ses capacités financières limitées, M. Delisle a été condamné à payer 300 $ d'amende. Pascal Faucher
Coupable d'avoir mordu un policier
Mécontent de voir apparaître les policiers, Frédéric Joly a sauté sur un agent et l'a mordu.
Ses proches venaient d'appeler les autorités puisque l'homme de 41 ans de Waterloo était « intoxiqué et difficile à contrôler » à la suite d'une dispute familiale, a indiqué jeudi Me Karyne Goulet, du ministère public.
Le policier atteint n'a pas eu de séquelle à la suite de cette agression.
La Couronne a également obtenu que M. Joly, en plus de sa sentence de 300 $ d'amende, fasse l'objet une probation d'un an afin de « l'aider dans sa gestion de la colère ». Pascal Faucher
Pas de taxe d'eau au Golf Miner
Les élus de la ville de Granby ont récemment consenti à modifier l'entente du club de golf Miner, afin de renoncer à la taxe d'eau qui lui est chargée. Cette décision a reçu l'aval de tous les membres du conseil.
Elle est justifiée par le fait que les « ententes conclues entre la Ville et ses autres partenaires exemptent le paiement de taxes d'eau », est-il relevé dans le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie.
Il a, en outre, été résolu d'annuler les factures d'eau émises au club de golf depuis le 31 décembre 2014. Cela représente une somme qui totalise 6214 $, selon le directeur des finances de la Ville, Jean-Pierre Renaud. Marie-France Létourneau
Protocole de collaboration en Haïti
La volonté de la Ville de Granby d'établir un protocole de collaboration avec la commune de Carrefour en Haïti se concrétise.
Un avis de motion a été déposé afin d'adopter un règlement dans le cadre du jumelage des deux localités.
Il est visé de promouvoir les échanges dans les secteurs de la sécurité civile ; de l'environnement et des changements climatiques ; l'eau et l'assainissement ; les échanges culturels, sportifs et de loisirs ; ainsi que la formation, l'éducation et les technologies de l'information et des communications.
Cette collaboration devrait être officialisée au cours des prochaines semaines à l'occasion d'une conférence de presse, selon le maire Bonin.
Celui-ci rappelle d'ailleurs que cette entente ne prévoit pas l'envoi de dons monétaires, mais plutôt de matériel, et la mise à profit de l'expertise granbyenne.
Ce projet de coopération a vu le jour à la suite du séjour effectué en mars en Haïti par le maire Bonin et le DG de la Ville, Michel Pinault, dans le cadre du programme de coopération municipale Canada-Haïti.
« C'est une belle surprise de mon mandat », dit le maire. Marie-France Létourneau 
Entente avec la Fondation Caramel
Rougemont a entériné lundi soir une entente d'un an avec la Fondation Caramel, qui prendra en charge les services animaliers de la municipalité à partir du 1er juillet prochain.
Le contrat, qui se chiffre à moins de 5000 $, soit 1,75 $ par citoyen, se concentrera autour de la gestion des animaux errants et de l'émission de licences pour les animaux en conformité avec la réglementation en vigueur.
La Fondation Caramel s'est avérée être le plus bas soumissionnaire parmi les trois organismes invités à déposer une offre.
Questionné par le journal, Rougemont a indiqué ne pas être au courant que plusieurs municipalités de la région avaient révoqué leur contrat avec le refuge après s'être dites insatisfaites de ses services, ce qui avait fait l'objet d'articles dans La Voix de l'EstMarie-Ève Martel
Ventes de garage de Rougemont: troisième plage à l'Action de grâces
Le débat entourant les ventes de garage a pris fin lundi soir à Rougemont avec l'adoption par le conseil municipal du règlement officialisant l'ajout d'une troisième plage horaire pour la tenue de celles-ci.
Ce faisant, les citoyens pourront prendre part à des ventes-débarras lors de la fin de semaine de l'Action de grâces en plus de la première fin de semaine de septembre, à l'occasion du long week-end de la Fête du Travail.
Le changement au règlement est cependant conditionnel à l'approbation de la mesure par la MRC de Rouville. Marie-Ève Martel