« Les saines habitudes de vie, ça fait partie de l'éducation de base », croit la directrice générale de Familigarde, France Aubry.

L'actualité en bref

Services de garde en milieu familial
Les saines habitudes de vie à l'avant-plan
Le bureau coordonnateur Famili-garde offrira à 75 des 180 responsables de services de garde éducatifs en milieu familial (RSG) de la région de la Haute-Yamaska un forum d'une journée portant sur la qualité éducative et les saines habitudes de vie. Quatre conférences auront lieu le 4 novembre prochain au centre de villégiature Jouvence. 
« Les saines habitudes de vie, ça fait partie de l'éducation de base », croit France Aubry, directrice générale de Familigarde. « L'éducation, ce n'est pas juste écrire des lettres, il faut aussi comprendre son corps, il faut apprendre à bouger et à bien se nourrir ». 
Le forum vise à communiquer aux RSG l'importance des saines habitudes de vie, pour qu'ils transmettent le savoir aux enfants de leurs garderies.
« Le forum se veut un événement rassembleur et formateur. C'est un soutien essentiel à la qualité éducative dans nos milieux de garde familiaux », souligne Mme Aubry. 
Cette dernière croit d'ailleurs que le rôle des services de garde en milieu familial est d'outiller l'enfant le plus possible avant son entrée dans le réseau scolaire, pour qu'« à l'école, le professeur ait juste à cueillir la belle pomme mûre ».
« Les milieux familiaux ont tout ce qu'il faut pour rendre un enfant prêt pour l'école, en passant par les habiletés sociales et les saines habitudes de vie. C'est comme une grande famille, comme s'ils sont avec des frères et des soeurs tous les jours », fait valoir Mme Aubry.
Notons que 2017 marque le 25e anniversaire du bureau coordonnateur Familigarde.
Intercepté à près de 150 km/h dans une zone de 50
Un automobiliste au pied pesant a été intercepté alors qu'il roulait à une vitesse située à près de trois fois la limite permise.
L'individu âgé de 22 ans a été capté à pas moins de 146 km/h dans une zone où la limite de vitesse est de 50 km/h sur le boulevard Bromont, lundi soir.
Le citoyen de Westmount a reçu une contravention de 1746 $. Dix-huit points d'inaptitude seront inscrits à son dossier de conduite.
Puisqu'il s'agit d'un grand excès de vitesse, son permis de conduire a été suspendu pour une période de sept jours. Karine Blanchard 
Nouveaux procès fixés pour deux meurtres
Les nouveaux procès de deux accusés dans deux dossiers de meurtre différents ont été fixés, mardi, en Cour supérieure.
Martin Plante, qui aurait participé au meurtre de Michel jr Jean-Baptiste, survenu en 2006 à Roxton Falls, subira le sien à partir du 11 septembre.
De son côté, Alain Béliveau, accusé du meurtre de Joseph Gobeille, un crime commis à Farnham en 2011, aura droit à un nouveau procès dès le 13 novembre, toujours à Granby.
Les deux hommes avaient été déclarés coupables et condamnés à la prison à perpétuité lors de leur premier procès, mais la Cour d'appel a ordonné que le processus soit repris pour chacun d'eux.
Ils restent détenus entre-temps. Pascal Faucher
Un avis d'ébullition à Ange-Gardien
En raison d'un bris d'aqueduc survenu mardi, les Gardangeois sont tenus de faire bouillir leur eau pendant au moins une minute avant de la consommer, et ce, jusqu'à nouvel ordre.
Les résidents des secteurs des rues Lagüe et Tremblay, de même que de la route 235 entre les numéros civiques 28 et 136, sont touchés par cet avis préventif d'ébullition. La Voix de l'Est
Une douzaine d'élèves de l'école Massey-Vanier a planté quelque 300 arbustes dans la bande riveraine d'une ferme biologique du canton de Bedford le 24 mai dernier.
Plantation d'arbustes en bande riveraine
Une douzaine d'élèves de l'école Massey-Vanier a planté quelque 300 arbustes dans la bande riveraine d'une ferme biologique du canton de Bedford le 24 mai dernier.
« Les élèves prennent conscience du lien entre la théorie et la pratique. Par la plantation d'arbustes, le processus d'apprentissage est encore plus tangible », mentionne Manon Brien, technicienne et coordonnatrice à Massey-Vanier.
C'est la troisième fois qu'elle réalise une plantation du genre avec des élèves de l'école.
L'objectif de la plantation est de lutter contre les algues bleues, d'améliorer la qualité des cours d'eau, de stabiliser les berges, de limiter la dégradation des sols et de réduire les émissions de phosphore.
L'activité aura permis d'obtenir des résultats immédiats et mesurables pour la communauté de Bedford et son environnement. Samuel Leblanc