Dans la région, Granby et Bromont accueillaient l'activité tenue par Cardio plein-air.

L'actualité en bref

50 villes bougent en même temps
Le coup d'envoi du Défi santé a été donné dimanche avec un entraînement en plein air tenu simultanément dans 50 villes du Québec.
Trois entraîneurs ont donc proposé de bouger selon son niveau de forme physique, de sorte que les débutants pouvaient autant s'amuser que les experts.
« C'est un entraînement Cardio-F.I.T, qui ressemble à du cross-fit, mais avec seulement la charge du corps, a expliqué Annie Tougas, gérante des franchises de Cardio plein-air de Granby, Cowansville, Bromont, Bedford et Farnham. C'est juste notre corps qu'on soulève, on en a assez ! »
Cardio plein-air est partenaire de l'événement depuis l'an dernier et lance le défi de 30 jours avec une activité qui incite les gens à sortir.
Environ 120 personnes ont participé à Granby et une soixantaine à Bromont, où se tenait une première édition.
Plus de 10 000 $ pour la Fondation Pierre Breton
La première activité de financement de la nouvelle Fondation Pierre Breton, qui vise à offrir une collation par jour aux jeunes du primaire provenant de milieux défavorisés dans la circonscription de Shefford, a été un succès, selon les organisateurs.
Un spectacle d'humour avec le duo Corbeil-Maranda (Jean-Marie Corbeil et François Maranda) s'est tenu samedi au Verbe Divin avec, en prime, alcool et grignotines à l'entracte.
Grâce à la vente de billets et aux profits sur la boisson et la nourriture, 10 450 $ seront déposés dans le compte de la Fondation pour mettre en oeuvre son projet auprès des enfants, indique Serge Bouchard, président de la Fondation.
Cette dernière souhaite organiser deux collectes de fonds par année.
Ivre au volant
Les policiers de Granby ont saisi le véhicule d'un homme en état d'ébrité au volant, dans la nuit de vendredi à samedi.
Le Granbyen dans la cinquantaine a été intercepté et arrêté vers 2 h 40, dans la rue Desjardins Sud.
« Il a atteint plus du double de la limite permise après avoir subi un alcootest au poste », indique le lieutenant Christian Gelé.
Son véhicule est saisi pour trente jours et son permis a été sanctionné. Il comparaîtra à une date ultérieure.