Santé Canada « s'engage à analyser en priorité » le dossier du jeune toxicomane autochtone Detwin Curleyhead, au coeur d'un flou juridictionnel concernant ses frais de thérapie.

L'actualité en bref

Santé Canada analyse le dossier de Curleyhead
Santé Canada « s'engage à analyser en priorité » le dossier du jeune toxicomane autochtone Detwin Curleyhead, au coeur d'un flou juridictionnel concernant ses frais de thérapie.
L'organisme ne pouvait agir avant de s'entretenir avec lui, son mandataire légal ou à son représentant juridique, ce qui a été fait mardi, indique Geneviève Lapierre, conseillère en communications pour la région du Québec.
« Ce n'est qu'hier (mardi) que le Ministère a reçu des renseignements sur ce cas, et on a encore des informations à traiter. » Elle ajoute que Santé Canada « reconnaît les besoins des membres des Premières nations et notre intention est de trouver des solutions ».
Ottawa ne finance, par le biais des Conseils de bande, que des centres de thérapie de courte durée pour les citoyens des réserves, tandis que les thérapies de longue durée, comme celle que suit présentement M. Curleyhead au centre l'Envolée de Shefford, ne sont plus défrayées par Québec depuis septembre. Pascal Faucher
CSHR : troisième journée de congé
Les élèves de la commission scolaire des Hautes-Rivières ont à nouveau congé, jeudi, pour une troisième journée consécutive. Comme différentes municipalités de son territoire étaient incapables de garantir que la totalité des rues et des trottoirs allaient être dégagés pour l'accès sécuritaire aux écoles, la CSHR a décidé de fermer ses écoles, ses centres et ses services de garde pour ne pas compromettre la sécurité des élèves et du personnel. La Voix de l'Est