La vente de véhicules à essence interdite dès 2035

Tommy Chouinard
Tommy Chouinard
La Presse
La vente de véhicules neufs à essence sera interdite au Québec dès 2035, révèle le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, dans une entrevue accordée à La Presse. Un « grand coup » pour forcer le virage vers l’auto électrique et réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Cette mesure fait partie du Plan pour une économie verte que dévoilera le ministre lundi. Elle n’apparaissait pas dans les versions du plan dont La Presse a dévoilé le contenu au cours des derniers mois. 

Comme nous le révélions, le gouvernement Legault veut qu’un million et demi de véhicules électriques circulent sur les routes du Québec d’ici 10 ans, soit près de 30 % du parc automobile. Il revoit ainsi à la hausse la cible qui avait été fixée auparavant pour la même période et qui se chiffrait à 1 million.

Lire l'article complet sur La Presse