Un séisme d’une magnitude de 3,7 a été ressenti à Granby et dans les villes environnantes, mercredi matin.
Un séisme d’une magnitude de 3,7 a été ressenti à Granby et dans les villes environnantes, mercredi matin.

La terre a tremblé à Granby

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Si vous avez l’impression que la terre a tremblé mercredi matin, non, vous n’avez pas rêvé. Un séisme d’une magnitude de 3,7 a été ressenti à Granby et dans les villes environnantes aux alentours de 11h.

Installée à son bureau aménagé au sous-sol de sa propriété, la Sheffordoise Caroline Boisclair a soudainement senti une vibration inhabituelle. Il était alors 11h03. «Ça a commencé tout doucement, donc j’ai eu l’impression qu’un gros camion passait dans ma rue peu fréquentée, étant donné qu’il y a de la construction dans les rues avoisinantes», raconte-t-elle.

La vibration a augmenté tranquillement et était constante. Il n’y avait pourtant aucune circulation dans la rue. «Ça grondait toujours, mais pas assez fort pour déranger mes deux chats et mon chien qui étaient en pleine sieste matinale!, rigole-t-elle. Je suis montée à l’étage pour sortir à l’extérieur, sur mon balcon, en me disant que ce devait être les conséquences d’un dynamitage dans la montagne, mais non. J’ai entendu deux alarmes de voitures qui sonnaient au loin, et le tremblement s’est arrêté aussi doucement qu’il avait commencé.»

C’est en consultant notamment le site de MétéoMédia qu’elle a appris que la région avait été le théâtre d’un séisme d’une magnitude 3,7. «Ça m’a rassurée, parce que clairement, je n’avais pas rêvé», dit-il, en affirmant qu’elle saura maintenant reconnaître un éventuel tremblement de terre. 

Le séisme a été fortement ressenti dans le sud du Québec, notamment à Granby, Waterloo et même à Montréal. Des centaines d’internautes ont d’ailleurs écrit sur le site de Ressources naturelles Canada avoir eu l’impression que la terre avait bougé sous leurs pieds, raconte la sismologue Claire Perry.

«Ceux qui habitent autour de l’épicentre ont ressenti les secousses. Les verres sur les étagères tremblaient ou certains ont cru entendre un camion qui passait», décrit la scientifique. 

La deuxième zone la plus active après celle de Charlevoix

Le tremblement de terre a duré quelques secondes. Aucun dommage aux bâtiments n’a été enregistré. Il faut d’ailleurs qu’un tremblement atteigne généralement une magnitude de 5 pour créer des dégâts importants. 

Dans l’est du Canada, la grande région de Granby représente la deuxième zone la plus active après celle de Charlevoix pour de tels séismes.

«On voit régulièrement des séismes de magnitude 3 ou plus. Ça survient aux six mois», décrit Mme Perry, qui mentionne qu’un tel événement rappelle l’importance d’avoir un kit d’urgence si un séisme plus important frappe notre région.