La saison 2013 a été difficile pour toute l'industrie, souligne Marc Roy. Pas seulement qu'au golf Miner.

La solution pour le golf Miner : attirer les jeunes

Le président du conseil d'administration du golf Miner, Marc Roy, est convaincu que l'avenir du terrain de golf centenaire, près du centre-ville et propriété de la Ville de Granby, passera par le développement de la pratique du sport. «C'est la solution à long terme. Pas juste pour le golf Miner. Mais aussi pour tous les autres clubs», a-t-il fait valoir hier à La Voix de l'Est.
«Si on développe 400, 500 golfeurs au fil des ans, ils vont aller jouer un peu partout», a ajouté M. Roy, qui, étant à l'extérieur du pays au cours des derniers jours, a commenté pour la première fois les difficultés financières du club de golf et l'aide qu'a consentie à lui offrir le conseil municipal la semaine dernière.
Face au déficit de 154 000$ accumulé par le golf pour les années 2012 et 2013, les élus ont accepté de mettre une croix sur la redevance annuelle de 20 000$ qui doit être versée à la Ville pour les années 2012, 2013, 2014 et 2015. Même chose pour la contribution annuelle de 10 700$ que doit remettre le golf pour les travaux d'aménagement d'un lac et d'un système d'irrigation.
Tous les détails dans notre édition de vendredi