Mélina Roberge et Isabelle Lagacé

La sentence d'Isabelle Lagacé inconnue pour l'instant

Le sort d'Isabelle Lagacé, coaccusée dans une affaire d'importation de cocaïne en Australie aux côtés de la Granbyenne Mélina Roberge et d'André Tamine, restera secret pour les semaines à venir.
La sentence de la jeune femme, qui a plaidé coupable peu avant Noël, fait l'objet d'une ordonnance de non-publication jusqu'à ce que le procès de Mélina Roberge soit terminé, rapporte l'agence QMI.
La date de celui-ci est fixée à la fin du mois d'août, en même temps que le procès du Montréalais André Tamine. Contrairement à Isabelle Lagacé, Mélina Roberge et André Tamine ont plaidé non coupables à l'accusation d'avoir tenté d'importer de la cocaïne en sol australienne.
Rappelons que le trio a été arrêté le 29 août 2016. Les autorités, aidées de chiens renifleurs, avaient saisi 95 kg de cocaïne de haute qualité à bord du bateau de croisière MS Sea Princess sur lequel il voyageait.
La cabine des deux jeunes femmes contenait à elle seule 29 kilogrammes, une valeur globale de 30,5 M $ canadiens. Ils font face à des accusations d'importation d'une quantité commerciale d'une substance contrôlée.