Le centre de services de Sainte-Cécile-de-Milton sera transformé en établissement automatisé avec conseil sur demande.

La santé financière au rendez-vous à la Caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska

La Caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska connaît «une belle progression», estime le directeur général, Jacques Laurin. Des ristournes plus accessibles et la transformation d’un centre de services ont notamment été annoncées lors de la récente assemblée générale annuelle de l’institution financière.

«La santé financière est au rendez-vous et la transformation qui est en train de se faire au niveau du centre de services de Sainte-Cécile-de-Milton est un ajustement en fonction de l’utilisation des services des gens», a fait valoir M. Laurin au lendemain de la rencontre à laquelle ont assisté environ 375 membres.

Le centre de services de Sainte-Cécile-de-Milton étant celui qui enregistre le plus petit nombre de transactions, il a été annoncé qu’il sera transformé en établissement automatisé avec conseil sur demande. Les trois employés seront relocalisés au siège social.

Ce n’est toutefois qu’à partir de septembre, une fois que les rénovations prévues par la municipalité à l’immeuble où loge Desjardins seront complétées, que le bureau de conseil sur rendez-vous ainsi que le guichet automatique seront pleinement opérationnels, relève le DG. Comme les travaux de rénovation seront lancés au début juin, le guichet sera relocalisé temporairement dans un autre endroit commercial de la municipalité.

Les membres qui souhaitent obtenir plus d’informations sont par ailleurs conviés à une soirée d’information le mercredi 24 avril, à 18h30, à l’école primaire locale.

Selon les données de Desjardins, moins de 700 transactions sont réalisées chaque mois au centre de services de Sainte-Cécile-de-Milton, qui ne compte que 45 utilisateurs exclusifs. De façon générale, les habitudes transactionnelles des membres ont évolué depuis 2016. Le nombre de transactions réalisées par AccèsD a augmenté de 51%, tandis que le nombre de transactions au comptoir a diminué de 11%. L’utilisation des guichets automatiques est aussi en baisse de 18%, soutient l’institution financière.

Le directeur général de la Caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska, Jacques Laurin

Ristournes

La Caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska retournera en outre 5 millions $ en ristournes à ses membres. Il s’agit d’une légère baisse comparativement à l’an dernier, alors que des ristournes de 5,4 millions $ avaient été annoncées.

«Desjardins a un projet de ristournes qui vise à rejoindre plus de gens et l’objectif a été d’avoir un projet qui permet à l’ensemble des caisses de ristourner à un taux relativement comparable. Pour y arriver, les taux ont été nivelés. On a une petite différence en moins par rapport à l’an passé, mais ça demeure très intéressant. Il y a une implication d’aide au développement du milieu qui demeure très significative avec un investissement de 711 000 $», souligne Jacques Laurin.

La nouvelle ristourne «produits» permet par ailleurs de rejoindre plus de membres, alors qu’elle reconnaît aussi les produits, comme Desjardins Assurances, qu’ils détiennent. «Cela démocratise l’accès à la ristourne. Plus de gens qu’avant auront accès à une ristourne», relève le directeur général.

Parmi les faits saillants financiers, la Caisse a affiché des excédents d’exploitation de 26 millions $ au terme de son exercice 2018. Il s’agit d’une hausse de 25,1% par rapport à ceux de 2017. Le volume d’affaires, lui, a augmenté de 5,2% pour s’établir à 6,1 milliards $, a-t-il été annoncé.