Que ce soit au bar laitier ou derrière une tondeuse à gazon, les jeunes entrepreneurs­ de La Barak ne s’ennuieront pas cet été.

La saison de la Barak au boulot est officiellement lancée

La saison du bar laitier La Barak glacée et de La Barak au boulot est officiellement lancée. Douze adolescents âgés de 14 à 17 ans s’occuperont des différentes tâches de l’organisation tout au long de l’été.

Les jeunes de la 17e cohorte de la Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) La Barak au boulot vont devoir se retrousser les manches. Leurs activités pour la saison estivale sont officiellement lancées. Que ce soit au bar laitier ou derrière une tondeuse à gazon, les jeunes ne s’ennuieront pas dans les prochaines semaines.

« C’est un projet enrichissant, une vraie expérience de vie ! » a lancé Marie-Ève Houle, directrice de la Maison des jeunes, aux douze jeunes sélectionnés.

Même après 16 ans, la formule demeure essentiellement la même ; les « entrepreneurs » devront prendre en main le déroulement de leur été et le succès de leur petite entreprise.

Chaque participant devra investir un minimum d’heures chaque semaine dans l’un des comités suivants : marketing, finance ou ressources humaines, en plus d’accomplir des tâches sur le terrain.

« Vous allez apprendre à gérer une organisation tant du côté de la comptabilité que des ressources humaines ou du marketing », a indiqué la coordonnatrice Solène Larose à la douzaine de jeunes rassemblés au pavillon Roger-Bédard du parc Daniel-Johnson, jeudi, à l’occasion du lancement des activités.

Le programme, chapeauté par la Maison des jeunes de Granby, prévoit tout de même un cadre pour former ces entrepreneurs en herbe. Deux jeunes coordonnatrices, Rosemarie et Solène, viendront donner conseils et formations aux jeunes tout au long de l’été. S’ajoutera à cette équipe un responsable du bar laitier, Maxim, qui affichait une mine plutôt enthousiaste.

« Au début de l’été, je vais former les jeunes aux différentes tâches, mais à la fin de l’été, je serai seulement là pour les superviser et les encourager », explique ce dernier.

Plus de contrats
L’équipe de jeunes entrepreneurs espère augmenter la visibilité de leur offre de services auprès de la population granbyenne et exécuter davantage de contrats cette année. La cohorte de 2017 en avait obtenu environ 25, l’équipe actuelle vise plutôt la quarantaine.

Un volet entrepreneurial s’est également ajouté. « Cette année, on souhaite créer des produits en plus des contrats. Ça pourrait être des savons fait à la main par exemple ou autre chose », avance la coordonnatrice Rosemarie Gagné. Elle explique que des discussions sont en cours pour que ces produits soient vendus lors de différents événements au courant de l’été.

Quant au bar laitier situé dans le pavillon Roger-Bédard du parc Daniel-Johnson, il sera ouvert dès vendredi, mais ses heures d’ouverture varieront selon les caprices de la météo et l’achalandage de la clientèle.