Les pluies des dernières semaines ont causé des dommages au chemin Decelles, à Brigham.

La rue Decelles fait pester les résidants

L'état de la rue Decelles à Brigham fait pester les résidants du secteur. Ils réclament que la municipalité intervienne pour la rendre carrossable.
« Elle est pleine de trous. C'est difficile de passer en voiture parce qu'il y a de la boue partout. C'est effrayant », indique Lise Sévigny, qui habite l'artère de gravier. « C'est compliqué de se rendre jusqu'au pont. »
Une pétition circule parmi les résidants, soutient Mme Sévigny, pour que l'administration municipale règle ce problème. « On appelle pour leur dire de venir voir, mais ils ne nous reviennent pas », déplore-t-elle.
Normand Delisle est bien au fait des problèmes que vivent les citoyens du secteur. Les employés de la municipalité seront bientôt sur place pour réparer la rue, assure le maire. « On a commencé notre cycle d'entretien des chemins de gravier. On doit tous les niveler. Mais dans certains secteurs, il faut attendre encore un peu pour le dégel. Si on va trop vite, avant que le sol ne soit dégelé, on va devoir recommencer tout le travail », explique-t-il. « D'ici la mi-mai, tout devrait être fait. »
Les employés municipaux ont rempli les trous durant l'hiver sur la rue Decelles, a dit M. Delisle, mais les pluies répétées des dernières semaines et les changements de température ont eu tôt fait d'endommager le chemin à nouveau.
Des travaux de nivelage sont en cours sur les chemins Choinière et Coveduck.
La municipalité de Brigham compte une quarantaine de kilomètres de chemins en gravier.