Le chemin Mill à Lac-Brome sera doté cet été d’une voie cyclable de chaque côté, comme c’est le cas sur le chemin Brome (photo).

La Route verte en expansion à Lac-Brome

Les cyclistes pourront bientôt rallier les secteurs Bondville et Knowlton à Lac-Brome en passant par les chemins Fairmount et Mill. La Ville réalisera des travaux pour élargir le chemin Mill, le dotera d’une voie cyclable de 1,5 mètre de chaque côté et posera une nouvelle couche de bitume dans les deux artères sur une distance de 4,5 kilomètres.

Le maire Richard Burcombe s’est dit fier du conseil, ce dernier approuvant un projet qui était longtemps resté dans les cartons de la Ville. « Ce chemin, eh boy, ce n’est pas facile pour les cyclistes. C’est même difficile de circuler pour les automobilistes », dit-il pour illustrer l’état de désuétude de la route.

Les deux voies cyclables seront identiques à celles présentes sur le chemin Brome, où se trouve une partie du parcours « Les 100 à B7 », soit la portion de la Route verte 4 qui passe sur le territoire de Lac-Brome. Elle a été renommée ainsi en 2012 en l’honneur de la célèbre cycliste Lyne Bessette qui est native de Lac-Brome.

Philippe Brasseur applaudit la décision. « Bravo. Oui, bravo. C’est une excellente initiative du conseil. C’est un développement intelligent de leur réseau. Ça va attirer plein de cyclistes à Lac-Brome parce que ça donne une option de plus pour rouler », explique ce cycliste habitué des routes bromoises.

Plusieurs cyclistes utilisent le chemin Mill pour bifurquer vers le lac Brome afin de se rendre au village, souligne M. Brasseur, qui roule avec les Cyclones de Granby. Malgré qu’il soit bien situé, l’état du chemin a cependant mauvaise réputation. « On a roulé dimanche dernier sur Mill. C’était affreux. Des trous partout. C’est difficile de rouler en ligne droite. Dangereux », dit-il.

Belle carte
La réfection du chemin et l’ajout de voies cyclables auront des impacts positifs pour la municipalité, insiste M. Brasseur. « Le conseil a joué une belle carte. On va avoir une belle boucle sur laquelle rouler. Ça va être payant pour elle parce que plus de cyclistes vont venir dans les commerces et les restaurants. »

C’est Excavation St-Pierre et Tremblay qui réalisera les travaux. L’entreprise de Cowansville a remporté le contrat en soumettant une soumission de 2 997 659,33 $. Le projet inclut également le remplacement des conduites d’aqueduc sur une distance de 1,5 km sur le chemin Mill. Le chantier devrait démarrer le 6 août et se terminer le 2 novembre.

C’est l’un des trois chantiers importants au calendrier cette année à Lac-Brome, alors que la Ville investira 7,644 millions de dollars. La rue Victoria et le chemin Knowlton sont les autres artères visées.

La circulation à vélo sera également plus sécuritaire sur la rue Victoria. La Ville profite du fait que d’importants travaux d’infrastructures sont en cours entre les rues Maple et Centre pour aménager un corridor cyclable le long de la rue Victoria. Des bollards seront installés pour bien marquer le corridor. Il s’ajoutera au réseau cyclable du village de Knowlton.

Dans le cas de la rue Victoria, c’est « prise deux » pour la municipalité. Le projet devait se réaliser l’an dernier, mais le conseil avait annulé l’appel d’offres, les soumissions reçues dépassant largement les estimations des travaux à effectuer. La plus basse proposition, déposée par Excavation St-Pierre et Tremblay, s’élevait à 5 398 941,48 $.

Le deuxième appel d’offres, lancé en début d’année, s’est avéré plus intéressant pour la Ville. La soumission gagnante, celle d’Excavation St-Pierre et Tremblay, était de 3 691 419,12 $. « On a été surpris l’an passé par les prix des compagnies. On n’avait pas le choix de recommencer. On a bien fait parce qu’on voit que les soumissions sont pas mal plus basses. Les entrepreneurs préparaient leur saison et cherchaient des contrats. C’est pour ça qu’on a eu de meilleurs prix », explique le maire Burcombe.

Programme triennal d’immobilisations
« On est contents parce que ça fait trois ans que c’est dans le PTI [NDLR : programme triennal d’immobilisations] et qu’on veut faire ces travaux sur Victoria », a dit le maire.

Les travaux seront faits sur une distance de 1,2 kilomètre. En plus d’aménager un corridor cyclable, des travaux pour remplacer les conduites d’aqueduc et d’égout seront effectués, un égout pluvial sera installé et les trottoirs seront refaits. Le chantier a démarré le 7 mai et devrait se terminer le 28 septembre.

Le projet sur le chemin Knowlton concerne le segment d’un kilomètre entre la rue Spring Hill et le 227 du chemin Knowlton. Les travaux en cours depuis le 7 mai permettront de remplacer la conduite principale d’aqueduc. « C’est une vieille conduite d’eau. Une des plus vieilles qu’on a. On avait des problèmes d’eau brune qu’il fallait régler », indique M. Burcombe.

Le pavage du chemin sera refait. Le chantier devrait être complété le 20 juillet.

Le projet a été confié à la compagnie Bertrand Ostiguy au coût de 956 592 $.