Atteintes du Parkinson, Chantal Pelletier et Linda Bérard se sont élancées du mont Yamaska pour survoler Saint-Paul-d'Abbotsford avec les instructeurs de Distance Vol Libre.

La région en bref

Elles ont été patientes, mais la météo a finalement tourné en leur faveur. Chantal Pelletier et Linda Bérard ont pu faire un vol en parapente cette semaine dans des conditions idéales.
Les deux résidantes des Laurentides, atteintes du Parkinson, se sont élancées du mont Yamaska pour survoler Saint-Paul-d'Abbotsford avec les instructeurs de Distance Vol Libre.
Habituées à repousser leurs limites, les quadragénaires carburent aux défis. Leur devise : la vie ne s'arrête pas à la suite d'un diagnostic de Parkinson. Bouger, disent-elles, est d'une importance capitale. Isabel Authier

À 94 km/h dans un quartier résidentiel

Un conducteur devra débourser plusieurs centaines de dollars pour payer une contravention qui lui a été donnée vendredi vers 13 h 10. Les policiers l'ont intercepté alors qu'il filait à 94 km/h dans une zone de 50 km/h, sur le 11e rang, près de la rue Saint-Hubert, à Granby.
« On parle de grand excès de vitesse (GEV). Le conducteur s'est vu remettre une contravention de plus de 500 $ et 6 points d'inaptitudes sur son permis de conduire. Il s'est aussi fait suspendre immédiatement son permis de conduire pour une période de 7 jours », a fait savoir Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby.
Dans une zone de 60 km/h ou moins, on parle de GEV quand la vitesse dépasse de 40 km/h la limite permise. Lorsqu'un automobiliste est intercepté en grand excès de vitesse, le montant de la contravention et le nombre de points d'inaptitude sont doublés et le permis de conduire est immédiatement suspendu pour 7 jours. Une mention au dossier du conducteur est inscrite pour trois ans, même s'il n'est pas déclaré coupable.
Dans le cas où il y a culpabilité, l'inscription reste au dossier pendant 10 ans, selon la SAAQ. Les points d'inaptitudes font également grimper le coût du permis de conduire. Cynthia Laflamme
Les 15 ans des Correspondances d'Eastman soulignés
Les 15 ans d'existence des Correspondances d'Eastman ont été soulignés cette semaine en compagnie des cinq membres fondateurs. Deux plaques commémoratives ont pour l'occasion été inaugurées dans le parc du Temps qui passe, au coeur du village, devant quelque 80 personnes.
De gauche à droite sur la photo : Philippe-Denis Richard, conseiller municipal à Eastman, cofondateur des Correspondances d'Eastman et président du comité arts et culture, Line Richer, Louise Portal, Jacques Allard et Nicole Fontaine, tous cofondateurs des Correspondances, Yvon Laramée, maire d'Eastman, ainsi que Nathalie Lemaire, conseillère municipale à Eastman et membre du comité arts et culture. La Voix de l'Est
Rue Saint-Charles : travaux de pavage
La Ville de Granby réalisera des travaux de pavage dans la rue Saint-Charles, entre les rues Cowie et Denison, à compter du mardi 5 septembre. Ces travaux devraient se dérouler jusqu'au 8 septembre.
La durée du chantier pourrait varier en fonction des conditions climatiques.
Les travaux seront réalisés en deux phases. La première se déroulera entre les rues Édouard et Cowie, alors que la deuxième se déploiera entre les rues Édouard et Denison.
Durant la période des travaux, la Ville invite donc les automobilistes à être attentifs et à suivre les panneaux de signalisation en place. Pour plus d'informations, il est possible de consulter la carte interactive Info-travaux sur le site web de la Ville au ville.granby.qc.ca.  La Voix de l'Est