La région en bref

Entente de principe entre Granby et ses cols bleus

La rencontre de conciliation qui s’est déroulée dans le cadre du renouvellement de la convention collective des cols bleus de la Ville de Granby a porté ses fruits. Une entente de principe est survenue mercredi en fin d’après-midi, a affirmé Patrick Phaneuf, conseiller syndical à la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), qui chapeaute le Syndicat national des employés municipaux de Granby. Pour l’heure, les détails de l’entente demeurent toutefois confidentiels, car ils doivent d’abord faire l’objet d’une analyse du comité des finances de la Ville, dit-il. Une fois le feu vert obtenu, l’entente sera présentée aux quelque 130 syndiqués à l’occasion d’une assemblée générale. Aucune date n’a encore été fixée, affirme M. Phaneuf. Un seul point achoppait, celui des horaires de travail d’été. Mercredi, une centaine de cols bleus ont par ailleurs tenu une journée de grève, afin de manifester leur soutien à leur comité de négociation. Leur contrat de travail était échu depuis le 1er janvier 2017. Marie-France Létourneau  

Isabelle Charest sera responsable des sports et des loisirs

La ministre déléguée à l’Éducation et députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, a rencontré vendredi matin le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement, Jean-François Roberge, de qui elle relève, afin de parler de son mandat. Ils ont pu discuter des différents dossiers à gérer dans ce ministère. « Je peux confirmer que je serai aux sports et aux loisirs. Mon titre est “déléguée à l’Éducation” parce que je ne serai pas juste appelée à toucher aux sports et aux loisirs. Je vais toucher aussi d’autres dossiers reliés à l’Éducation. » Comme 25 autres députés de la Coalition avenir Québec, Isabelle Charest a été admise au Conseil des ministres du gouvernement Legault, jeudi. Cynthia Laflamme